•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1,45 milliard pour les routes du Québec

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministre des Transports Michel Després affirme que grâce aux investissements réalisés l'an dernier, le réseau routier québécois a cessé de se dégrader, et qu'il s'agit maintenant de l'améliorer.

Le gouvernement du Québec consacrera, en 2006, 1,3 milliard de dollars dans la réfection du réseau routier québécois, somme à laquelle il faut ajouter 148 millions de dollars provenant de ses partenaires: l'Agence métropolitaine de transport de Montréal, la SAAQ et le gouvernement fédéral.

En point de presse, le ministre des Transports Michel Després et la ministre déléguée Julie Boulet ont dévoilé le plan du gouvernement Charest pour l'entretien du réseau routier.

Le ministre Després précise que les sommes vouées à l'entretien et au développement des routes cette année seront supérieures de 100 millions de dollars à celles de 2005. Selon le ministre, les investissements de l'an dernier ont permis de renverser la tendance à la dégradation du réseau et il s'agit maintenant de l'améliorer.

Concrètement, Québec consacrera:

  • 359 millions à la conservation des chaussées;
  • 253 millions à la conservation des structures;
  • 250 millions aux interventions d'amélioration du réseau;
  • 438 millions à la réalisation de projets de développement majeurs.
  • 139 millions de dollars sont prévus pour le réseau routier de la région immédiate de Montréal et 130 millions pour celui de la région de Québec. M. Després a précisé que la route 175, qui traverse la réserve faunique des Laurentides, sera le principal chantier routier au Québec en 2006.

    Les automobilistes québécois devront s'armer de patience encore cette année, puisque pas moins de 1100 chantiers seront mis en oeuvre sur l'ensemble du territoire.

    Ventilation

    La ministre déléguée Julie Boulet a précisé les sommes qui seront consacrées à différentes routes:

  • 132: 87 millions;
  • 138: 40 millions;
  • 155: 17 millions;
  • 50: 73 millions;
  • 20: 67 millions;
  • 40: 58 millions;
  • 55: 60 millions;
  • 15: 40 millions;
  • 10: 27 millions.
  • Mme Boulet a rappelé que les routes gérées par le gouvernement totalisaient 29 000 kilomètres.

    Elle a ajouté que les véhicules parcouraient sur ces routes pas moins de 90 milliards de kilomètres par année. De plus, 65 % des échanges commerciaux avec les États-Unis, de loin la principale destination des exportations québécoises, se font par camion.

    Traditionnellement, Québec dévoilait son plan d'investissement dans le réseau routier plus tard dans l'année. Il l'a fait plus tôt cette année pour se donner plus de temps pour procéder aux appels d'offres et ainsi faire en sorte que les Québécois en aient davantage pour leur argent, a expliqué le ministre.

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.