•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kashechewan: deux morts dans l'incendie de la prison

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux jeunes hommes détenus à la prison de la réserve amérindienne, en Ontario, perdent la vie à la suite d'un incendie qui s'est déclaré dans leur cellule. Un policier s'est gravement blessé en tentant de les aider.

Deux résidents de Kashechewan, en Ontario, ont perdu la vie et un policier a été blessé, à la suite d'un incendie survenu dans la prison de la réserve autochtone, dimanche.

Les deux jeunes hommes étaient dans leur cellule au moment où l'incendie s'est déclaré, selon l'inspecteur Pierre Guérard, du service de police de Nishnawbe-Askia. Il soutient que des agents ont tout tenté pour évacuer le bâtiment, mais en ont été empêchés par le feu et la fumée.

Un agent a même subi de graves brûlures en tentant de libérer les prisonniers. Il a été transféré à l'hôpital Sunnybrook de Toronto.

On ignore pour le moment la cause de l'incendie, ainsi que la raison pour laquelle les agents ont été incapables d'ouvrir les cellules.

À Ottawa, le député néo-démocrate Charlie Angus a affirmé que le bâtiment était dans un état lamentable.

La réserve de Kashechewan a attiré l'attention du public en novembre dernier. L'eau potable de la réserve avait été contaminée à la bactérie E. coli. Près de 1500 des 1700 résidents ont dû être évacués temporairement.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.