•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de forage en Alaska

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les républicains ne parviennent pas à faire passer l'article autorisant les forages pétroliers en Alaska contenu dans le projet de loi budgétaire destinée aux victimes de l'ouragan Katrina et à l'armée américaine.

L'article prévoyant des forages pétroliers dans la Réserve naturelle nationale de l'Arctique, sur la côte nord de l'Alaska, n'est finalement pas retenu par le Sénat.

L'article en question était inscrit dans un projet de loi budgétaire de 453 milliards de dollars visant à financer victimes de l'ouragan Katrina, les déploiements militaires américains et les programmes d'armement du Pentagone en 2006.

Pour que l'article soit inscrit, les républicains avaient besoin de 60 voix sur un total de 100, mais les sénateurs ont été 56 à voter pour et 44 contre. Les républicains devront probablement exclure la disposition sur l'exploitation pétrolière pour faire adopter le projet de loi.

Le sous-sol de la réserve contiendrait potentiellement 10 milliards de barils de pétrole, ce qui constitue le plus important gisement d'or noir non exploité des États-Unis. La majorité des républicains ont fait valoir qu'il fallait autoriser les forages pour enrayer la diminution progressive de la production américaine de pétrole.

Cependant, la plupart des démocrates et des républicains modérés ont estimé qu'il était plus important de préserver la faune variée vivant dans cette réserve, où s'ébattent notamment des ours polaires et des faucons pèlerins.

Premières réactions

Rapidement, la plus ancienne association américaine de défense de l'environnement, le Sierra Club, a salué la décision du Sénat américain de rejeter cet article. « Il s'agit d'une énorme victoire pour tous les Américains », a déclaré le Sierra Club dans un communiqué.

Citant les propres estimations de l'administration Bush, l'Association a par ailleurs souligné que les réserves pétrolières contenues à cet endroit sont inférieures à un an de consommation américaine.

Le gouvernement de Paul Martin a déployé beaucoup d'efforts pour convaincre les élus américains de bloquer l'article en question. Le Canada redoute l'impact des forages sur la migration d'un troupeau de caribous dont dépend un peuple autochtone du Yukon.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.