•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sucette à la rescousse

Radio-Canada

Une étude américaine montre que le fait de donner une tétine aux nourissons réduit de 90 % leur risque d'être victimes du syndrome de la mort subite du nourrisson.

L'utilisation d'une sucette durant le sommeil d'un bébé peut réduire les risques du syndrome de la mort subite du nourrisson. En fait, l'étude américaine réalisée par l'institut national de la santé et le Kaiser Permanente montre que les risques sont réduits de 90 %.

Les bienfaits de la tétine contre ce syndrome, qui tue chaque semaine trois bébés canadiens, sont connus depuis longtemps.

Toutefois, les travaux apportent de nouvelles preuves, particulièrement pour les enfants à haut risque.

Ainsi, les effets positifs de la sucette contre le syndrome seraient plus importants chez les enfants qui dorment dans des environnements défavorables (cela comprend le fait de dormir sur le ventre, et les maisons où les parents fument)

L'utilisation de la sucette augmenterait le développement de la zone du cerveau responsable du commandement du système respiratoire.

Les chercheurs affirment que si tous les bébés avaient une sucette, le risque de mourir du syndrome serait beaucoup plus bas.

Le syndrome de mort subite du nourrisson constitue la principale cause de décès chez les nourrissons canadiens âgés de 28 jours à un an.