•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le génome du chien séquencé

Radio-Canada

La mise en séquence du génome du meilleur ami de l'homme montre des similarités génétiques entre les chiens et les humains et des différences particulières entre les diverses espèces de chien.

Le patrimoine génétique du chien domestique (Canis familieris) a été entièrement déchiffré. Les chercheurs de l'institut Broad de Boston, aux États-Unis ont analysé l'ADN d'un boxer femelle nommé Tasha.

L'animal avait été choisi parmi 120 chiens de 60 races différentes en raison de sa lignée très pure.

La mise en séquence du génome du meilleur ami de l'homme montre des similarités génétiques entre les chiens et les humains, et des différences particulières entre les diverses espèces de chien.

La nouvelle analyse pourrait aider à identifier les gènes de prédisposition au cancer, aux maladies cardiovasculaires, au diabète, à l'épilepsie, à la cécité, à la surdité et même à certains troubles psychiatriques.

Les résultats sont plus complets que ceux annoncés en 2003 pour l'ADN de Shadow, un caniche mâle.

Les chercheurs estiment que les chiens possèdent 19 300 gènes, la plupart étant la version canine du gène humain.

Outre le génome humain, les scientifiques ont décrypté ceux de plusieurs animaux, dont la souris, le rat, le mouton, et le poulet.

D'où vient le chien?

La plupart des chercheurs s'entendent pour penser que le chien actuel descend du loup gris d'Asie (C. lupus). Il aurait été domestiqué depuis au moins 15 000 ans.

Les résultats complets sont présentés dans la revue Nature du 8 décembre.