•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Husky Energy retourne en mer de Chine

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La pétrolière canadienne prévoit faire avec l'entreprise chinoise CNOOC de l'exploration pétrolière et gazière à environ 300 kilomètres au sud de Hong Kong.

La pétrolière Husky Energy prévoit entreprendre avec l'entreprise chinoise CNOOC de nouvelles explorations en mer de Chine méridionale. Déjà en 2004, Husky et CNOOC avaient fait des sondages dans la partie occidentale de la mer de Chine sans résultats concluants. L'exploration annoncée se situera à environ 300 kilomètres au sud de Hong Kong.

La maison mère de CNOOC, la China National Offshore Oil Corp., peut extraire le pétrole à une profondeur maximale de 350 mètres, en raison des limites de la technologie disponible.

Par ailleurs, Husky a expédié son premier pétrole brut provenant de son champ pétrolifère White Rose, situé à 350 kilomètres au large des côtes de Terre-Neuve-et-Labrador.

La production sur ce site a commencé à la mi-novembre. La livraison est destinée aux Pétroles Irving à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick. Le projet White Rose produit 75 000 barils de pétrole par jour avec un objectif de 100 000 barils d'ici le milieu de l'année 2006.

L'entreprise de Calgary, Husky Energy, est contrôlée par le milliardaire hongkongais Li Ka-shing.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.