•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marché climatique de Montréal

Radio-Canada

À l'instar de certains pays, le Canada aura sa bourse de l'environnement où les entreprises les moins polluantes vendront des droits d'émissions aux entreprises les plus polluantes.

La Bourse de Montréal et le Chicago Climate Exchange concluent une entente pour la création d'un nouveau marché de l'environnement au pays.

La nouvelle bourse aura pour objectif de régler les problèmes liés aux changements climatiques et d'autres préoccupations environnementales.

L'entente donnera naissance à une nouvelle coentreprise. Le CCX et la Bourse de Montréal offriront des services de négociation, de compensation et d'enregistrement de produits environnementaux canadiens.

Les premiers produits à voir le jour seront des produits de négociation destinés au marché canadien du carbone.

Une fois ce marché mis en place, il permettra aux entreprises incapables de réduire leurs émissions, conformément aux objectifs du protocole de Kyoto, d'acheter des droits d'émissions mis en vente par des entreprises moins polluantes.

Les entreprises des secteurs pétrolier, minier et manufacturier sont les grandes émettrices de CO2 au Canada.

Les deux Bourses veulent conjuguer leurs efforts pour mener leur projet à bon port. Le Chicago Climate Exchange est un des pionniers mondiaux en la matière, quant à la Bourse de Montréal, elle se spécialise dans les produits dérivés.

Le projet de Marché climatique de Montréal a été lancé au cours de la 11e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tient à Montréal.