•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ouverture d'un nouveau complexe cinématographique suscite des interrogations

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nouveau complexe offrant six salles équipées de technologies de pointe ouvre vendredi aux abords de l'autoroute 20. Un conseiller municipal craint qu'il nuise aux efforts de revitalisation du centre-ville.

Les cinéphiles du Centre-du-Québec ont maintenant accès à un nouveau complexe cinématographique, situé aux abords de l'autoroute 20, à Drummondville.

Le complexe, construit au coût de 5,5 millions de dollars, offre 1360 sièges répartis dans six salles équipées de technologies de pointe. Selon le président des Cinémas RGFM, Marcel Venne, ces nouvelles salles répondent à un besoin.

« Après avoir fait l'acquisition du cinéma Capitol et du Ciné-parc Drummond, il y a trois ans on a évalué le marché. Il manquait d'écrans, de sièges. On avait des problèmes de stationnement au centre-ville. Donc, il fallait agrandir », dit M. Venne.

Le conseiller municipal Jocelyn Gagné croit pour sa part que l'érection de ce complexe aux abords de l'autoroute 20 va à l'encontre des efforts de revitalisation du centre-ville.

« J'ai une préoccupation: redynamiser le centre-ville. Et je crois qu'il va falloir changer notre façon de faire notre façon de penser, aussi, pour actualiser le centre-ville, pour que les gens se l'approprient », dit-il.

Cette inquiétude est injustifiée, selon Marcel Venne. Les deux cinémas, dit-il, fonctionneront en complémentarité. « On a justifié à nos partenaires financiers la rentabilité de ces deux commerces-là. Soyez assurés qu'on a pris les moyens pour qu'ils vivent très bien », affirme M. Venne.

La Chambre de commerce et d'industrie de Drummondville ne manifeste de son côté aucune crainte particulière face à la venue de ce nouveau joueur.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.