•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'où vient la peur?

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chercheurs américains ont identifié un gène qui contrôlerait les formes innées et acquises de la peur chez la souris.

La peur est ce phénomène émotif qui accompagne la prise de conscience d'un danger, réel ou imaginé. Ses origines physiologiques étaient jusqu'à maintenant peu connues.

Mais voilà, des chercheurs américains de l'université de Rutgers ont fait des progrès dans leur compréhension de celle-ci.

Ils ont identifié un gène qui contrôlerait les formes innées et acquises de la peur chez la souris. Le gène stathmine est présent en grande quantité dans l'amygdale, ce noyau de substance grise situé dans le cerveau.

Les rongeurs privés de ce gène se sont montrés téméraires dans des situations qui devraient instinctivement leur inspirer la peur.

Ils ont également montré peu d'angoisse dans des expériences qui s'étaient précédemment avérées désagréables, indiquant un manque de capacité à mémoriser les dangers et, en conséquence, à manifester de la peur.

D'autre part, l'altération de ce gène ne paraît pas affecter les souris dans leur comportement général.

Des souris et des hommes

La découverte pourrait aider les scientifiques à créer de nouveaux médicaments pour traiter des problèmes comme les phobies ou les pertes de mémoire après une expérience traumatisante.

Le système cérébral générant la peur est similaire chez les petits mammifères et chez les humains.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.