•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malheureux en amour... et grippé

Radio-Canada

Des chercheurs anglais affirment que le deuil amoureux et le bonheur matrimonial influent sur votre réponse immunitaire à la grippe.

Les gens heureux en amour combattraient mieux la grippe, semblent indiquer les résultats d'une étude menée à l'université de Birmingham.

À l'opposé, le virus serait plus difficile à combattre pour ceux qui connaissent un deuil amoureux.

Les chercheurs anglais estiment ainsi que les événements stressants de la vie influent sur la réponse immunitaire des humains, particulièrement lors de la saison de la grippe.

Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs ont vérifié le niveau d'anticorps dans le sang produits par le système afin de combattre le virus.

Ainsi, un haut taux d'anticorps indique que le système immunitaire est mieux placé pour faire face à une éventuelle infection. Les personnes qui se disent heureuses en amour avaient un niveau d'anticorps dans le sang plus élevé que les autres.

Ceux qui avaient connu un deuil amoureux dans la dernière année avaient une moins bonne réponse que les autres.