•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les environnementalistes dénoncent le plan d'exploitation du gouvernement

Les groupes environnementaux qualifient de désastre la stratégie de coordination élaborée par la province pour extraire le pétrole des sables bitumineux.

Les groupes environnementaux qualifient de désastre la nouvelle stratégie de coordination de la province pour extraire le pétrole des sables bitumineux.

Les environnementalistes disent que le plan de développement que prépare le gouvernement albertain est conçu pour ne répondre qu'aux besoins des pétrolières et fait fi des considérations environnementales.

Le comité ministériel de l'Énergie propose d'utiliser les terres de la Couronne au nord de Fort McMurray en priorité pour l'exploitation des sables bitumineux.

La région de Fort McMurray est très riche en sable bitumineux. Les projets d'investissements y sont évalués en milliards de dollars et la superficie des mines à ciel ouvert est gigantesque.

Meredith James, du groupe Sierra, croit que le plan de la province n'a pour but que de maximiser l'extraction des sables bitumineux, au détriment des considérations environnementales.

Matthew Bramley de l'institut Pembina déplore pour sa part le fait que la stratégie implique le retrait de « toute une gamme de protections environnementales. Vraiment, la forêt boréale, l'environnement, la province (sic) sont menacés avec cette nouvelle approche ».

Audiences en janvier

La province prépare des audiences publiques en janvier pour discuter de ce plan. Les environnementalistes déplorent le fait qu'elles n'auront lieu qu'à Fort McMurray, ce qui les rend inacessibles à un bon nombre d'Albertains.