•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sommet des Amériques: manifestation anti-Bush

Radio-Canada

À la veille de cette 4e rencontre intercontinentale, qui a lieu en Argentine, des milliers de manifestants attendent déjà de pied ferme les 34 chefs d'État et de gouvernement américains, dont Paul Martin.

Le premier ministre Paul Martin a quitté le Canada, jeudi, pour se rendre en Argentine afin d'y participer au quatrième Sommet des Amériques, qui risque fort de devenir, vendredi et samedi, le principal point de ralliement de milliers de manifestants anti-Bush.

M. Martin rejoindra dans la station balnéaire de Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires, les chefs d'État et de gouvernement de 34 pays américains, dont le président des États-Unis, George W. Bush.

Les États-Unis, appuyés par le Canada, le Mexique et le Chili, profiteront du Sommet pour essayer de relancer les négociations sur la création d'une zone de libre-échange des Amériques. Ils devraient toutefois se heurter à la ferme opposition des pays du Mercosur, le Brésil et l'Argentine en tête, qui exigent que Washington fasse d'abord preuve d'ouverture sur les subventions agricoles.

Pendant que les chefs de gouvernement se pencheront sur la question de la création d'emplois et son impact sur l'éradication de la pauvreté, des dizaines de milliers d'opposants devraient participer à d'importantes manifestations à l'extérieur du grand hôtel transformé en place forte par les autorités.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.