•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouvelles lunes pour Pluton

Radio-Canada

Le télescope Hubble permet l'observation de 2 satellites supplémentaires à la plus lointaine planète de notre système solaire. Ils s'ajouteraient à Charon, si leur existence se confirme.

Nous connaissons l'existence de la lune Charon depuis 1978. L'observation de la planète Pluton, menée entre juin 2002 et mai 2005, a permis à des astronomes américains d'en identifier deux autres.

L'équipe de l'Institut de recherche Sud-ouest (Southwest Research Institute) a utilisé le télescope Hubble afin de repérer ces nouvelles lunes de la planète la plus lointaine de notre système solaire. Les objets, appelés S/2005 P1 et S/2005 P2, ont effectué une orbite quasi circulaire autour de la planète en trois jours.

Si cette découverte est confirmée par l'International Astronomical Union, ces deux lunes seront baptisées avec des noms de la mythologie gréco-romaine.

Les deux satellites sont environ 5000 fois moins brillants que Pluton, ce qui explique pourquoi ils sont restés longtemps inconnus.

Ils ont été observées dans une région située entre 44 000 et 53 000 km de Pluton. Ils sont deux à trois fois plus éloignées de Pluton que Charon, dont le diamètre est de quelque 1200 km.

Pour leur part, les nouvelles lunes ont des diamètres de 32 km et 70 km.

Pluton 101

La plus petite planète de notre système solaire a été découverte en 1930 et tourne autour du soleil à une distance d'environ 6,4 milliards de kilomètres dans le coeur de la ceinture de Kuiper. Il s'agit d'une zone du système solaire qui s'étend au-delà de l'orbite de Neptune, entre 4,5 et 7,5 milliards de kilomètres.

Cette zone, en forme d'anneau, est sans doute composée de plus de 35 000 objets de plus de 100 km de diamètre, certainement des ultimes vestiges du disque à l'origine du système solaire.

Beaucoup d'astronomes ne considèrent d'ailleurs pas Pluton comme une planète à part entière avec son diamètre de seulement 2252 km.

Une mission en direction de Pluton doit être lancée par la NASA au début de l'année 2006.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.