•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wilma: Castro accepte une offre d'aide américaine

Radio-Canada

C'est une première dans les relations entre Cuba et les États-Unis, qui imposent à l'île un embargo économique et commercial complet depuis 40 ans.

Cuba a accepté une offre d'assistance des États-Unis après les inondations provoquées par l'ouragan Wilma, a indiqué jeudi le porte-parole du département d'État, Sean McCormack.

Les États-Unis ont proposé le 25 octobre, par une note diplomatique, d'envoyer une équipe d'évaluation à Cuba. Le lendemain, le gouvernement américain a été informé, également par note diplomatique, que le gouvernement cubain avait accepté cette offre, précise M. McCormack.

C'est la première fois que le régime de Fidel Castro accepte une offre d'assistance de la part de Washington, qui lui impose un embargo économique et commercial complet depuis 40 ans.

Les relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis sont aussi très limitées. Les deux pays disposent de sections d'intérêts dans les ambassades de Suisse à Washington et à La Havane. Cuba avait proposé aux États-Unis d'envoyer des médecins en Louisiane après le passage de l'ouragan Katrina qui avait ravagé La Nouvelle-Orléans. Washington avait décliné cette offre.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.