•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taux de décrochage inquiétant

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quarante pour cent des garçons et près de 30 % des filles quittent l'école avant l'obtention d'un diplôme du secondaire; ces taux atteignent 60 % et 50 % dans les quartiers pauvres.

Le gouvernement du Québec s'est fixé l'objectif de voir 80 % des jeunes Québécois obtenir leur diplôme d'études secondaires d'ici 2010. On est cependant encore loin du compte, si l'on se fie à de nouvelles statistiques du Carrefour de lutte au décrochage scolaire.

Les chiffres concernant l'ensemble des écoles publiques de l'île de Montréal montrent en effet que 40 % des garçons et 28,4 % des filles quittent l'école sans diplôme, 7 ans après leur entrée au secondaire.

La situation est encore pire dans les milieux les plus défavorisés, soit les quartiers Saint-Michel, Montréal-Nord, Hochelaga-Maisonneuve, Petite-Bourgogne et Saint-Laurent-Ouest. Les taux de jeunes décrocheurs sans diplôme passent à 60 % pour les garçons et 50 % pour les filles dans ces secteurs.

La vive préoccupation exprimée par le Carrefour de lutte au décrochage à l'égard de ce problème ne semble toutefois pas trouver d'écho à la Commission scolaire de Montréal. La présidente de la CSDM, Diane de Courcy, ne juge pas la situation désespérante et souligne que de nombreux jeunes reviennent à l'école quelques années après avoir décroché.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.