•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétrole: la menace Wilma s'atténue

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le prix du baril de pétrole a finalement clôturé à la hausse à la suite de l'annonce de l'arrêt de production dans certaines installations pétrolières du golfe du Mexique. L'ouragan Wilma suscite encore quelques craintes.

Le baril de pétrole brut a gagné 61 ¢US pour clôturer à 60,63 $US, vendredi.

Pourtant les cours du brut se négociaient à la baisse depuis que les météorologues avaient annoncé que l'ouragan Wilma passerait à l'est des installations pétrolières du golfe du Mexique.

Une partie de la production de pétrole a tout de même été stoppée à cause de cet ouragan. Une décision qui a surpris plusieurs analystes.

En début de journée, vendredi, le baril de pétrole était en baisse de 62 ¢US à New York.

Cette baisse a également été stimulée par les dernières statistiques américaines sur les stocks de produits pétroliers indiquant une hausse des stocks d'essence et de mazout.

Les prix du pétrole brut ont baissé de 15 % depuis le sommet de 70,85 $US atteint le 30 août, lors du passage de l'ouragan Katrina dans le sud des États-Unis.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.