•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation contre les mégaporcheries

Les opposants à l'implantation de nouvelles porcheries vont manifester vendredi, à Montréal, devant les bureaux du premier ministre Jean Charest.

Le groupe de citoyens de Napierville, Richelieu, Lacolle, Kanahwake, Sorel et Sherbrooke, qui manifestera mercredi devant le bureau de Jean Charest à Montréal, réclame un nouveau moratoire sur l'expansion de la production porcine.


Mardi soir à Richelieu, les citoyens étaient en colère lors de la consultation publique sur deux projets de porcheries qui ont déjà obtenu toutes les autorisations gouvernementales.

Les citoyens sont révoltés, car la consultation ne leur permettra pas de freiner les projets.

Enjeu électoral

La question des porcheries est devenue un véritable enjeu électoral dans la région.

Odette Renaud, une des opposantes aux porcheries, brigue un poste de conseillère municipale contre l'équipe du maire sortant, Raymond Guertin, qui s'était pourtant prononcé contre les nouvelles porcheries.

Un autre opposant aux porcheries industrielles, Robert Patenaude, qui est également agriculteur, se présente aussi avec deux autres candidats à un poste de conseiller municipal à Saint-Bernard-de-Lacolle.

André Tremblay compte aussi remporter la mairie de Saint-Cyprien-de-Napierville avec son équipe de six conseillers qui s'opposent à l'implantation de deux nouvelles porcheries dans sa région.