•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec veut stimuler l'achat de véhicules hybrides

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les ministres Thomas Mulcair et Michel Audet se rencontrent pour discuter des mesures incitant les automobilistes à acheter des véhicules hybrides, moins polluants et moins énergivores.

Selon la radio anglaise de Radio-Canada, le gouvernement du Québec songe à adopter des mesures afin d'encourager les automobilistes à opter pour des véhicules hybrides, moins polluants et moins énergivores.

Le ministre de l'Environnement, Thomas Mulcair, a discuté de la question avec son collègue des Finances, Michel Audet. Mais on ignore encore quelles seront ces mesures incitatives de même que l'épaisseur de l'enveloppe budgétaire consacrée à ce programme.

Le ministre Audet est membre d'un comité interministériel chargé de trouver des solutions à la flambée du prix de l'essence, avec ses collègues Développement économique Claude Béchard, et des Ressources naturelles Pierre Corbeil.

Depuis 2003, le gouvernement américain offre aux acheteurs de véhicules hydrides un allègement fiscal de 2000 $US, sous la forme d'une réduction du revenu imposable.

Le 8 août dernier, le président George Bush a sanctionné une loi encore plus avantageuse. À partir de 2006, les acheteurs de voitures hybrides bénéficieront d'un crédit d'impôt unique variant de 1700 $US à 3000 $US.

L'an dernier, il s'est vendu 83 153 véhicules hybrides aux États-Unis, une hausse de 81 % par rapport à 2003.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.