•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'opposition au déménagement du casino fait boule de neige

Radio-Canada

Des groupes communautaires du quartier chinois, de Saint-Henri et du centre-ville de Montréal ajoutent leur voix aux résidents de Pointe Saint-Charles pour demander à Loto-Québec d'abandonner le projet.

L'opposition au déménagement du Casino de Montréal de l'île Notre-Dame au bassin Peel prend de l'ampleur. Des groupes communautaires du quartier chinois, de Saint-Henri et du centre-ville de Montréal ajoutent leurs voix aux résidents de Pointe Saint-Charles pour demander à Loto-Québec d'abandonner le projet.

Ils craignent notamment une augmentation du nombre de joueurs compulsifs, un accroissement de la pauvreté dans le quartier et une hausse de la criminalité dans le sud-ouest de Montréal. Les opposants entendent organiser une grande marche pour le 29 octobre.

Jean Lalande, de la table de concertation Action-Gardien de Pointe Saint-Charles, fait partie des organismes qui s'opposent au projet. « Quand on fait signer les pétitions, on remarque qu'il y a environ huit personnes sur dix qui sont opposées. Le type de projet, l'ampleur et la nature des activités d'un casino, c'est quelque chose qui ne va pas dans un quartier résidentiel comme Pointe Saint-Charles, qui a un niveau socio-économique modeste. »

La pétition, qui comprend quelques milliers de signatures, sera déposée à l'Assemblée nationale. La députée responsable du dossier est Nicole Loiselle.

M. Lalande rajoute que le milliard de dollars que coûte le projet de déménagement pourrait être investi dans d'autres domaines, qui pourraient compenser les 6000 emplois bien rémunérés qu'est censé créer le casino. « Il n'est pas nécessaire que ce soit dans le gambling, soutient M. Lalande, ajoutant qu'il y a plusieurs façons de dépenser un milliard de dollars. »

Le gouvernement du Québec devrait rendre sa décision au début de l'an prochain.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.