•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois chercheurs reçoivent le Nobel de physique

Radio-Canada

Le prestigieux prix est attribué ex aequo à un Américain et à un duo américano-allemand pour des recherches contribuant de façon notoire au développement des techniques d'optique et de laser.

Le prix Nobel de physique 2005 est décerné ex aequo à l'Américain Roy Glauber, pour ses travaux sur la théorie quantique de la cohérence optique, de même qu'à l'Américain John Hall et à l'Allemand Theodor Hänsch pour leur contribution à la mise au point de la spectroscopie de précision.

Roy Glauber, 80 ans, a été récompensé pour sa description théorique du comportement des particules de lumière, a précisé l'Académie royale des sciences de Suède, rappelant que le chercheur fut à l'origine de l'optique quantique, en 1963.

« Il a pu expliquer les différences fondamentales entre les sources de lumière chaudes comme les ampoules, dont les fréquences et les phases sont mêlées, et les lasers qui ont une fréquence et une phase spécifiques », a expliqué l'Académie.

Il recevra la moitié du prix de 10 millions de couronnes suédoises, soit 1,29 million de dollars américains, assorti au prix Nobel.

Pour leur part, John Hall, 71 ans, et Theodor Hänsch, 63 ans, sont salués pour avoir mis au point la spectroscopie de précision au laser, c'est-à-dire « la détermination de la couleur de la lumière des atomes et molécules ».

Leur découverte a permis de mesurer les fréquences avec une extrême précision. Leur technique de mesure a rendu possible, par exemple, la conception d'horloges extrêmement précises et l'amélioration de la technologie du GPS (« Global Positioning System », qui est un système de guidage par satellite).

Le comité Nobel a indiqué que les deux scientifiques se partageront l'autre moitié de la bourse.

L'an dernier, le prix Nobel de physique avait été attribué aux Américains David J. Gross, H. David Politzer et Frank Wilczek pour leurs travaux sur la vie des quarks, particule fondamentale au coeur de l'atome.

Le Nobel de physique est le deuxième prix attribué cette semaine après celui de médecine, lundi. Le comité Nobel annoncera le nom des autres lauréats au cours des prochains jours.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.