•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétrole: Bush donne accès aux réserves stratégiques

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les entreprises pétrolières pourront recourir aux réserves stratégiques de pétrole du gouvernement américain pour compenser les difficultés d'approvisionnement consécutives aux ouragans Rita et Katrina.

Pour atténuer l'impact de l'ouragan Rita sur les prix de l'essence, les entreprises pétrolières pourront puiser dans les réserves stratégiques du gouvernement américain. Même si l'ouragan Rita a peu affecté les installations pétrolières du golfe du Mexique, le président George W. Bush a précisé que les difficultés d'approvisionnement en pétrole brut pourront nuire aux consommateurs.

Pendant ce temps, le prix du pétrole brut recule, atteignant le niveau d'il y a deux semaines. Les installations d'extraction pétrolière du golfe du Mexique ont dans l'ensemble résisté à l'ouragan Rita. Des installations ont été tout de même endommagées. Deux raffineries, situées à Port Arthur, au Texas, seront hors d'usage pour au moins deux semaines. Ces raffineries ont une capacité de 500 000 barils par jour.

La majorité des installations de la région n'a pas été endommagée, et elle sera remise en activité dès cette semaine. L'État du Texas représente 26 % de la capacité de raffinage des États-Unis.

Le prix du gallon d'essence a atteint 2 $US, alors qu'il avait atteint 2,92 $US au lendemain du passage de l'ouragan Katrina à la fin du mois d'août. Le prix du baril de pétrole brut a reculé de 55 ¢US pour atteindre 63,64 $US. Le 30 août, le baril de pétrole se négociait à 70,85 $US.

Les prix à la pompe ont augmenté de 5,2 ¢US pour atteindre dimanche 2,80 $US. Les analystes s'attendent à ce que les prix augmentent encore puisque les derniers contrats d'essence négociés sur les marchés étaient en hausse de 17 %. Cette hausse devrait se répercuter sur les prix à la pompe.

Selon le site Internet Québec Essence, le litre d'essence se vend à Montréal 1,06 $ et à Québec 1,09 $. De plus, ce site lance un avertissement sur une possible hausse du litre d'essence dans la région montréalaise d'ici mardi soir.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.