•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mur entre le Pakistan et l'Afghanistan?

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le président pakistanais, Pervez Musharraf, envisage la construction d'un mur le long de la frontière entre les deux pays pour empêcher les incursions des talibans et des membres d'Al-Qaïda.

Le Pakistan envisage de construire un mur le long de la frontière avec l'Afghanistan pour empêcher les incursions, entre les deux pays, des rebelles opposés au régime afghan Hamid Karzai.

Le président pakistanais, Pervez Musharraf, a évoqué ce projet lors d'une réunion avec la secrétaire d'État américaine Condoleezza Rice, a indiqué lundi le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Khurshid Kasuri.

Cette proposition, a expliqué le chef de la diplomatie pakistanaise, est destinée à montrer la bonne volonté d'Islamabad, souvent accusé de ne pas en faire suffisamment pour lutter contre les talibans et les membres d'Al-Qaïda qui se réfugient sur son territoire avant de retourner en Afghanistan pour mener des attaques.

Le mur serait construit « le long de certaines zones où les incursions sont plus faciles », a précisé le ministre.

Le ministre Kasuri a affirmé que Kaboul n'a pas encore répondu à la proposition pakistanaise.

La semaine dernière, Islamabad a annoncé l'envoi de 9500 soldats supplémentaires à la frontière en prévision des élections législatives du 18 septembre en Afghanistan.

Ces renforts portent à 80 000 le nombre de militaires pakistanais déployés le long de cette frontière, longue de 2500 km.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...