•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Référendum: Pauline Marois précise sa position

Radio-Canada

Alors qu'elle recevait l'appui de l'ex-vice-présidente du PQ, Pauline Marois a déclaré que le référendum pourrait se tenir dans les six mois à un an après l'élection d'un gouvernement péquiste, à condition qu'il soit gagnant.

L'ancienne vice-présidente du Parti québécois, Marie Malavoy, a confirmé vendredi qu'elle appuyait Pauline Marois dans la course à la direction du PQ.

Mme Malavoy estime que la députée de Taillon est la plus compétente pour gouverner et pour conduire le Québec vers la souveraineté.

Pauline Marois a pour sa part profité du point de presse en compagnie de Marie Malavoy pour préciser sa position sur la date d'un éventuel prochain référendum sur la souveraineté.

Selon elle, le référendum pourrait se tenir dans les six mois à un an après l'élection d'un gouvernement péquiste, à condition qu'il soit gagnant.

« C'est, a déclaré Mme Marois, une tâche immense que nous avons à accomplir ensemble, pour préparer le Québec à faire la souveraineté, surtout à la réussir et à gagner le référendum. Il s'agit pas de tenir un référendum n'importe quand, demain matin, il s'agit d'en tenir un gagnant », a poursuivi la candidate à la direction du PQ.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.