•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Notre cerveau évolue toujours

Radio-Canada

À la suite de l'analyse des variations de deux gènes qui contrôlent la taille du cerveau chez l'humain, des chercheurs américains affirment avoir trouvé des preuves tangibles que l'organe continue d'évoluer.

Bonne nouvelle pour la race humaine! Son cerveau, siège de la vie psychique et des facultés intellectuelles, serait toujours en évolution.

L'équipe du Dr Bruce Lahn, de l'université de Chicago, vient à cette conclusion à la suite de l'analyse des variations observées sur deux gènes qui contrôlent la taille de l'organe chez l'humain.

Les scientifiques ont comparé ces gènes chez l'humain moderne et chez un ancêtre de 37 000 ans.

Ils ont ainsi découvert de gros changements: de nouvelles variations sont apparues il y a 5800 ans, et seraient maintenant présentes chez 30 % des humains actuels.

Les scientifiques affirment qu'en terme évolutif, ces changements surviennent plutôt rapidement. Cela pourrait suggérer, selon eux, que le cerveau compose avec d'intenses pressions sélectives.

Les variations coïncident avec l'arrivée des comportements dits « culturels » chez l'humain.

La variante microcéphale est apparue lors de l'émergence de la musique, de l'art, des pratiques religieuses et des outils plus sophistiqués.

L'autre, appelée variante ASPM, serait apparue au moment de l'émergence de l'agriculture et des villes, de même que des langues écrites.

La question est maintenant de savoir, selon les chercheurs, si l'évolution génétique a causé l'évolution culturelle des humains ou si cette dernière s'est produite par hasard.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.