•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Katrina: la Côte-Nord est isolée

Radio-Canada

Les restes de l'ouragan Katrina ont provoqué l'affaissement de plusieurs routes dans Charlevoix et sur la Côte-Nord. La route 138 est fermée sur plus de 250 kilomètres.

Les restes de l'ouragan Katrina ont eu un effet dévastateur sur certaines routes de la Côte-Nord où plusieurs rivières ont débordé. De nombreux tronçons de routes se sont affaissés et des ponceaux ont été arrachés.

Plus de 250 kilomètres de la route 138 sont fermés à la circulation, soit de La Malbaie à Baie-Sainte-Catherine et de Baie-Sainte-Catherine jusqu'à Ragueneau, près de Baie-Comeau. Le traversier entre Baie-Saint-Catherine et Tadoussac est à l'arrêt depuis mercredi soir.

Plus à l'ouest, dans le secteur de Manicouagan et des Sept-Rivières, des tronçons de route à Baie-Trinité et Port-Cartier ont aussi été emportés par les eaux.

Pour les résidents de la région, la situation ressemble étrangement à celle du déluge de 1996.

État de la route 138 d'ouest en est

C'est un affaissement dans le secteur de Saint-Fidèle qui cause la fermeture de la route entre La Malbaie et Baie-Sainte-Catherine.

Dans le secteur de La Malbaie, une quinzaine de résidences de Petite-Rivière-Saint-François ont été évacuées de manière préventive. Elles avaient été touchées au printemps dernier par les glissements de terrain.

À Bergeronnes, la pente Arsène-Gagnon, qui devait être réaménagée par le ministère des Transports, a complètement été emportée par les eaux.

À Longue-Rive, une pente a été charriée par les eaux dans le secteur de la baie des Bâtons. Isolés, les résidents du secteur ont aussi évacué.

Dans le village des Escoumins, une cinquantaine de personnes de la rue Gagnon ont été évacuées au centre multifonctionnel. Prévenue des risques de glissements de terrain advenant des pluies abondantes, la municipalité agit de manière préventive. Une quinzaine de résidences sont touchées.

À Forestville, la rivière Saint-Raymond est sortie de son lit et la route 138 est envahie par un mètre d'eau dans le secteur ouest de la ville. Dans ce secteur, un ponceau du rang Paul-B. a été emporté, et la route est fermée. Une partie de la première avenue, dans le parc industriel, s'est également effondrée.

Un tronçon de route de 200 à 300 mètres a été emporté près de Baie-Trinité.

Dans le secteur ouest de Port-Cartier, la route 138 a été arrachée sur près de 300 mètres à Pointe-aux-Anglais.

Routes bloquées vers le Saguenay

La route 170 entre Saint-Siméon et Sagard a aussi été fermée à la circulation. La route 172 entre Sacré-Coeur et Bardsville est inaccessible.

La pente dite de la Saint-Marguerite s'est effondrée sur plusieurs dizaines de mètres.

Dans le même secteur, le chemin Robert a aussi été touché.

Le maire de Sacré-Coeur, Paul-Étienne Deschesnes s'inquiète pour les centaines de personnes isolées en forêt dans une des nombreuses pourvoiries de la région.

Certaines mesures sont mises en place pour pouvoir évacuer ces personnes, mais plusieurs chemins forestiers ont été fortement abîmés par ces pluies diluviennes.

Par ailleurs, la route 385, qui va de Forestville à la scierie de Labrieville et jusqu'aux centrales Bersimis-1 et Bersimis-2 est impraticable, tout comme la 389 entre Baie-Comeau et Manic-3. Des portions de route se sont écroulées aux kilomètres 35, 40 et 42.

Les précipitations se déplacent vers l'est, mais on ne rapporte rien de particulier en Minganie pour le moment.

Sécurité civile

À la Sûreté du Québec, on ne signale ni accident ni victime ni blessés attribuables aux fortes pluies et aux vents violents.

Selon les premiers constats, les dommages ne sont que matériels. Partout dans la région, plusieurs sous-sols de résidences ont été inondés.

La Direction de la sécurité civile et Transport Québec sont présentement en réunion pour coordonner la suite des opérations. Hydro-Québec signale quelques pannes isolées au cours de la nuit, notamment à Sept-Îles.

Des équipes de techniciens ont aussi été appelées pour rétablir l'électricité de 36 clients à Longue-Rive.

Il est tombé 178 millimètres de pluie dans la région de Charlevoix et de la Haute-Côte-Nord. À Mont-Joli, de l'autre côté du fleuve, on rapporte un peu plus de 57 millimètres.

Montréal a pour sa part reçu plus de 80 millimètres de pluie et la région de Québec, de 50 à 90 millimètres de pluie selon les secteurs. Les pompiers de Québec ont répondu à environ 75 appels pour des sous-sols inondés.

Personne n'a été évacué malgré quelques légers débordements des rivières Montmorency et Lorette.

Isolement

D'autre part, la Côte-Nord n'aura jamais été aussi isolée puisque les activités de la Société des traversiers du Québec sont perturbées par un arrêt de travail de quatre heures.

Cela n'affectera vraisemblablement pas la traverse Baie-Sainte-Catherine-Tadoussac puisque le mauvais temps a déjà forcé l'arrêt des traversées entre les deux villes, et les routes de ce secteur ont été très abîmées par la pluie.

Un aller-retour entre Godbout et Matane a été annulé entre 10 h et 14 h, et la traverse Québec-Lévis sera fermée durant la même période.