•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier chien cloné

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chercheurs sud-coréens annoncent le premier clonage d'un chien. Le lévrier afghan au pelage noir et blanc a été mis au monde par une mère labrador blond.

Snuppy est né! Il est le premier chien cloné à voir le jour. Cette percée scientifique a été réalisée par une équipe de chercheurs sud-coréenne, la même qui avait cloné en 2004 le premier embryon humain.

Le nom du petit lévrier afghan au pelage noir et blanc, qui a été mis au monde par une mère labrador blond, est une contraction de « Seoul national university puppy » (chiot de l'université nationale de Séoul) et un jeu de mots avec le nom de Snoopy de la bande dessinée américaine.

Aujourd'hui âgé de 14 semaines, le chiot est vif et en bonne santé.

Un clonage difficile

Les chercheurs soutiennent que les ovules de chien posent des problèmes parce qu'ils sont libérés de l'ovaire plus tôt que les ovules des autres mammifères. Cette fois-ci, ils ont attendu et ont collecté plus d'ovules matures à partir des trompes de la donneuse

L'équipe a eu recours à la technique dite de transfert de noyaux de cellules somatiques. Ces noyaux ont été obtenus par prélèvement dans la peau d'une oreille du père pour être injectés dans les cellules sexuelles (ovocytes) de la mère porteuse. Après développement en laboratoire, les embryons obtenus ont été transplantés dans l'utérus de la femelle.

Les tests ont confirmé que l'animal est génétiquement identique à son papa de trois ans.

Une liste de plus en plus longue

La brebis Dolly, morte prématurément en février 2003, était devenue le premier animal cloné à partir d'une cellule adulte d'un mammifère en 1996, après 276 tentatives infructueuses.

Depuis elle, des chercheurs ont réussi à cloner des chats, des chèvres, des vaches, des souris, des porcs, des lapins, des chevaux, des cerfs, des ânes et même un boeuf sauvage asiatique.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.