•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mariage gai: la loi est en vigueur

Radio-Canada

Le Canada est devenu officiellement le quatrième pays à légaliser le mariage entre conjoints de même sexe, après la signature du texte de loi par la présidente de la Cour suprême.

Après les Pays-Bas, la Belgique et l'Espagne, le Canada est devenu mercredi le quatrième pays à légaliser le mariage entre conjoints de même sexe.

En l'absence de la gouverneure générale, c'est la juge en chef de la Cour suprême du Canada, Beverley McLachlin, qui a signé le texte au nom de la reine, lors d'une cérémonie.

La loi accorde aux couples homosexuels les mêmes droits qu'aux couples hétérosexuels et étend à l'ensemble du pays une disposition existant déjà dans 8 des 10 provinces et 2 des 3 territoires du Canada.

Le fil d'arrivée après une longue course

Le projet de loi a été approuvé par la Chambres des communes le 28 juin, au terme de près de quatre ans de débats, tergiversations politiques, commissions parlementaires, renvois juridiques et réécritures.

À leur tour, les sénateurs ont adopté le texte mardi soir, par 47 voix contre 21, malgré la farouche opposition des conservateurs.

Les opposants ne s'avouent pas vaincus

« Ce débat est loin d'être terminé et il constituera assurément un enjeu clé des prochaines élections fédérales », a déclaré mercredi la Conférence des évêques catholiques du Canada, dans un communiqué.

« Les Canadiens sont en colère et cette colère se reflétera lors de la prochaine élection », a pour sa part fait valoir la Canada Family Action Coalition, un groupe de pression qui s'opposait farouchement au projet de loi.

Le chef conservateur Stephen Harper a déjà indiqué son intention de soumettre de nouveau la question à un vote libre, si son parti prenait le pouvoir.