•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mississippi Burning: Killen accusé 41 ans plus tard

Michael Schwerner, Andrew Goodman et James Chaney ont été lynchés et tués à Philadelphia au Mississippi en 1964. 41 ans plus tard, Edgar Ray Killen, 80 ans, est accusé des trois meurtres.

L'ancien responsable du Ku Klux Klan (KKK) Edgar Ray Killen est de retour devant la Cour à Philadelphia, au Mississippi.

L'homme de 80 ans est accusé des meurtres des trois militants pour les droits civiques, assassinés en 1964 dans cette bourgade du sud des États-Unis.

La sélection du jury se poursuit en prévision du procès de Killen, qui est le seul accusé dans l'affaire « Mississippi Burning ».

L'affaire a sombrement marqué l'histoire américaine dans la lutte des noirs pour l'obtention de droits civiques.

Les trois jeunes hommes, deux blancs et un noir, s'étaient rendus dans le sud du pays pour y promouvoir l'inscription des noirs sur les listes électorales. Seulement 5 % des noirs étaient alors inscrits à l'époque. Michael Schwerner, Andrew Goodman et James Chaney ont organisé une réunion dans une église de Philadelphia afin d'y inciter les noirs à se prévaloir de leurs droits civiques.

Les trois jeunes hommes ont toutefois été lynchés, abattus et enterrés par le KKK, alors très fort dans cette région du pays. Leurs corps n'ont été retrouvés que 44 jours plus tard. Aucun procès pour meurtre n'a été ouvert par la suite.

41 ans après la tragédie, le procès pour meurtre débute.

Aucun thème sélectionné