•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gare aux logiciels espions!

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Sous couvert de courriels fictifs ou d'invitations aimables, des pirates informatiques peuvent accéder à votre ordinateur et le contrôler.

Les utilisateurs d'Internet peuvent facilement être infectés par des logiciels espions. Leur ordinateur peut même être à la merci de pirates qui le contrôlent et accèdent à des données personnelles.

Philippe Giroux, consultant en sécurité informatique, donne l'exemple d'un courriel fictif où une institution financière semble vouloir vérifier quelques informations à votre sujet. On vous invite sur un site Web où vous devez entrer votre numéro de carte de débit et votre mot de passe.

De nombreux internautes mordent à l'hameçon. Un pirate pourrait alors accéder à vos informations financières personnelles à partir de son propre PC personnel, explique M. Giroux.

Le nom de cette dernière mode chez les pirates informatiques s'appelle justement le hameçonnage. Selon M. Giroux, il faut être constamment sur ses gardes en utilisant Internet, puisque les menaces peuvent prendre des formes sympathiques.

« Vous avez reçu une carte postale d'un membre de votre famille, explique-t-il. Vous cliquez sur le lien, mais en fait, vous avez cliqué sur un lien qui télécharge sur votre ordinateur un espiogiciel qui va accumuler de l'information. »

Selon M. Giroux, 9 ordinateurs sur 10 dans le monde sont infectés par des logiciels indésirables. Certains de ces logiciels espions enregistrent tout ce que vous tapez au clavier, même les mots de passe. Si vous avez activé des virements entre personnes, un pirate pourrait même se faire transférer une somme d'argent dans son compte.

« On appelle ces ordinateurs-là des zombies une fois qu'on a pris possession, indique Sylvain Carle, spécialiste des technologies Internet. Parce que votre réseau était ouvert, votre ordinateur n'était pas sécurisé. »

Mieux vaut donc un bon pare-feu, fourni par les logiciels antivirus, pour vous protéger.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.