•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Paul II apparaît à la fenêtre

Radio-Canada

Trois jours après avoir subi une trachéotomie, le pape fait une apparition surprise à la fenêtre de sa chambre de l'hôpital Gemelli, pendant qu'un archevêque célèbre l'Angélus au Vatican.

Le pape Jean-Paul II a fait une apparition surprise à la fenêtre de sa chambre à l'hôpital Gemelli de Rome, dimanche matin, pour bénir la foule d'un signe de la croix. Il s'agissait des premières images du souverain pontife depuis qu'il a subi une trachéotomie, jeudi.

Au Vatican, l'archevêque argentin Leonardo Sandri, substitut du secrétariat d'État du Vatican, a célébré l'Angélus en l'absence du pape. Il a lu un message du Saint-Père qui demandait de prier pour lui et qui répétait son message, depuis sa maladie, de « poursuivre sa mission » dans la souffrance et la douleur.

C'était la première fois en 26 ans de pontificat que Jean-Paul II a dû confier à un autre la bénédiction de l'Angélus.

Le pape, âgé de 84 ans, a subi une trachéotomie jeudi, pour soigner des problèmes respiratoires. L'intervention chirurgicale consiste à percer un trou dans la gorge et à insérer un tube pour faciliter la respiration d'une personne dont les voies respiratoires naturelles sont obstruées ou endommagées.

Plusieurs semaines pourraient être nécessaires pour que le pape ne retrouve véritablement la parole. En plus des conséquences de la trachéotomie, Jean-Paul II est atteint de la maladie de Parkinson depuis 15 ans.

Au début du mois de février, le pape avait séjourné à l'hôpital pendant une dizaine de jours pour les mêmes problèmes. Cette nouvelle rechute a suscité de nombreuses rumeurs dans la presse italienne, notamment en ce qui concerne son éventuelle abdication. Le Vatican a formellement démenti cette possibilité.

Le cardinal Jean-Claude Turcotte s'inquiète aussi beaucoup de l'état de santé du pape. Le cardinal Turcotte se trouve actuellement à Rome pour célébrer le 50e anniversaire de la paroisse des Saint-Martyrs canadiens, dont il est le titulaire.