•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dernier livre du pape soulève la controverse

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans un chapitre de son nouveau livre Mémoire et identité, Jean Paul II rapproche l'avortement et l'Holocauste, ce qui suscite une polémique avec la communauté juive en Allemagne.

Le cinquième ouvrage de Jean Paul II, Mémoire et identité, paru mercredi en Italie, a provoqué une polémique avec la communauté juive en Allemagne à cause d'un rapprochement fait par le pape entre l'Holocauste et l'avortement.

Dans sa réflexion, Jean Paul II fait porter une lourde responsabilité aux parlementaires des régimes démocratiques.

Rappelant que « Hitler a été porté au pouvoir par un Parlement régulièrement élu », il dénonce les choix législatifs actuels qui autorisent l'avortement, se plaçant ainsi « en conflit ouvert avec la loi de Dieu et la loi de la nature ».

En Allemagne, le président du Conseil central des juifs, Paul Spiegel, a déclaré que « l'Église catholique n'a pas compris ou ne veut pas comprendre qu'il y a une énorme différence entre un génocide de masse et ce que les femmes font avec leur corps ».

De son côté, le Vatican a assuré que le pape « ne compare pas des faits et des systèmes [...] », insistant plutôt sur « la nécessité de faire attention pour ne pas tomber dans les pièges du mal ».

Mémoire et identité sera publié dans 14 langues.

Jean Paul II a déjà comparé l'avortement au génocide nazi lors d'un voyage qu'il a effectué en Pologne en 1991. Il avait alors déclaré que « le cimetière des victimes de la cruauté de notre siècle s'est étendu pour inclure encore un nouveau et vaste cimetière, celui de l'enfant non né ».

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.