•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mariages homosexuels: l'archevêque de Toronto écrit à Paul Martin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Monseigneur Aloysius Ambrozic demande au premier ministre d'utiliser la clause dérogatoire de la Charte des droits pour maintenir la définition traditionnelle du mariage au Canada.

L'archevêque de Toronto demande au premier ministre Paul Martin de ne pas modifier la définition du mariage au Canada, soit l'union d'un homme et d'une femme.

Dans une lettre adressée à M. Martin publiée dans le quotidien Globe and Mail, le cardinal Aloysius Ambrozic exhorte le premier ministre à maintenir la définition traditionnelle du mariage.

Il lui demande de contrecarrer le mouvement vers la reconnaissance légale des mariages entre conjoints de même sexe en invoquant la clause dérogatoire de la Constitution pour soustraire cette question à la Charte des droits et libertés.

On sait que M. Martin a déjà indiqué qu'il ne recourrait pas à la clause dérogatoire.

Le ministre de la Justice, Irwin Cotler, déposera son projet de loi sur les mariages gais au début de février. Il croit que le projet de loi sera adopté d'ici l'été.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.