•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alain Juppé pourrait enseigner au Québec

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2005 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancien premier ministre français songerait à enseigner à l'Université du Québec à Montréal. Il sera d'ailleurs au Québec à la fin du mois pour « prendre des contacts ».

L'ancien premier ministre français Alain Juppé sera à Montréal à la fin du mois de janvier afin de « prendre des contacts » pour enseigner à l'Université du Québec à Montréal (UQÀM) à la session d'automne prochain, selon le journal La Presse.

Alain Juppé songerait à enseigner les relations internationales. Même s'il affirme qu'aucune décision n'est encore prise, il avoue toutefois qu'il est intéressé à enseigner au Québec, où il a « beaucoup d'amis ».

L'ancien dauphin de Jacques Chirac a démissionné de son mandat de maire de Bordeaux, le 2 décembre, au lendemain de sa condamnation à 14 mois de prison avec sursis pour une affaire de financement politique illégal. La peine a aussi été assortie d'un an d'inéligibilité à toute fonction élective, soit jusqu'en janvier 2006.

M. Juppé n'est pas le premier politicien à être intéressé par l'enseignement au Québec. En 2000, l'ancien président de l'Assemblée nationale et ancien ministre des Affaires sociales, Philippe Séguin, a passé plusieurs mois à l'UQÀM à titre de professeur invité.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.