•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie majeur à Pointe-du-Lac: un mort

La Sécurité publique de Trois-Rivières a retrouvé le corps d'une personne dans les décombres. Six autres personnes ont été blessées, dont trois grièvement.

L'incendie d'une rare violence qui s'est produit vendredi, vers 2 h 30, dans le secteur Pointe-du-Lac en Mauricie, a fait un mort et six blessés.

Plusieurs enquêtes sont présentement en cours afin de déterminer l'origine des deux explosions qui sont survenues dans le foulée de l'incendie.

Le corps d'une personne a été retrouvé dans les décombres en fin d'avant-midi, mais la Sécurité publique ne l'a toujours pas identifié. Elle refuse d'ailleurs de faire un lien entre la découverte de ce corps et le fait qu'une femme de 68 ans manque à l'appel.

Six autres personnes ont été blessées dans l'incendie, dont trois grièvement.

Dommages matériels importants

Les dommages matériels sont évalués à plusieurs millions de dollars. Au total, quatre immeubles résidentiels et trois commerces ont été complètement détruits.

L'incendie a pris naissance à l'arrière d'une pizzeria. Les pompiers, étaient déjà sur place lorsqu'une première explosion s'est produite dans le pâté de maisons situé derrière le commerce. Une seconde explosion a suivi quelques minutes après. L'opération de sauvetage s'est alors mise en branle.

Du gaz naturel dans le réseau d'égouts

Gaz Métro a confirmé que des traces de gaz ont été décelées dans le réseau d'égouts du secteur, mais on ne sait pas si l'incendie a causé la fuite de gaz ou si c'est la fuite de gaz qui est à l'origine de l'incendie.

Des employés d'Hydro-Québec travaillaient également sur un transformateur au moment des évènements, à la demande de la Sécurité publique. Leur aide a d'ailleurs été déterminante dans l'évacuation des résidents du secteur, et leur intervention a possiblement sauvé des vies.

La population de Pointe-du-Lac est priée de s'abstenir de boire l'eau du robinet à la suite de cet incendie. Cette mesure est en vigueur jusqu'à samedi.