•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

15 millions de dollars de drapeaux canadiens

Radio-Canada

D'après des renseignements dévoilés lors des audiences de la commission Gomery, l'ancienne ministre du Patrimoine Sheila Copps a consacré plus de 15 millions au programme de distribution de drapeaux aux citoyens canadiens.

L'ex-ministre du Patrimoine canadien, Sheila Copps a fait un déficit de 13 millions de dollars, en voulant inonder le pays de drapeaux unifoliés.

D'après des renseignements dévoilés lors des audiences de la commission Gomery, lundi, Sheila Copps a consacré plus de 15 millions de dollars à ce programme de distribution de drapeaux aux citoyens canadiens.

Le but de cette campagne était de faire la promotion de l'unité nationale, dans la foulée du référendum de 1995, au Québec. Seulement 12 % des millions de drapeaux distribués à l'échelle canadienne ont été remis à des Québécois.

Les relations entre le gouvernement et la Commission d'enquête sur le programme de commandites et les activités publicitaires sont toujours tendues. Les procureurs de la Commission affirment que le gouvernement l'empêche de faire son travail en amputant plusieurs sections de documents demandés alors que le gouvernement soutient que des passages sont expurgés parce qu'ils n'ont rien à voir avec le mandat de la Commission.

Le gouvernement a toutefois cédé à la menace d'une ordonnance exécutoire et accepté de revoir certaines parties de documents amputés.

C'est justement à la suite du dépôt de trois documents revus et augmentés, qu'on a pu apprendre que l'initiative des drapeaux de la ministre du Patrimoine Sheila Copps avait un manque à gagner de 13 millions de dollars.

Lundi, le procureur en chef, Bernard Roy, a déclaré que d'autres documents allaient faire l'objet d'une demande de divulgation intégrale.