•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SAQ en grève générale illimitée

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2004 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les 3800 employés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec déclenchent une grève générale illimitée.

Les 3800 employés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec (SAQ) ont déclenché vendredi une grève générale illimitée.

À Québec, des clients qui souhaitaient faire leurs emplettes se sont heurtés à une porte close. Le syndicat a confirmé qu'il avait commencé à fermer les succursales dès le début de l'après-midi, vendredi. Au total, environ 380 succursales québécoises pourraient être affectées.

Le président du syndicat, Martin Charron, a justifié ce revirement de situation, qui survient en pleine période du vin nouveau, par le fait que « 11 mois de négociations plus tard, rien n'a changé et rien n'avance » dans le dossier.

Le contrat de travail des employés est échu depuis deux ans. La précarité des emplois à temps partiel, les horaires et les salaires demeurent les points les plus litigieux.

Les syndiqués demandent aussi à la SAQ de cesser de développer son réseau d'agences. Il s'agit de magasins dépositaires de vin, où aucun employé de la SAQ ne travaille. On compte 400 de ces magasins. Le syndicat y voit une forme de privatisation.

Le ton montait déjà

Les employés avaient débrayé une première fois il y a deux semaines, pendant quatre jours. Les cadres de la Société avaient assuré le service dans quelque 50 succursales restées ouvertes.

Le président du syndicat, Martin Charron, avait alors affirmé que les dirigeants de la SAQ vivaient sur une autre planète et qu'ils proposaient un recul de 20 ans dans les conditions de travail. Pour sa part, la partie patronale avait qualifié ses offres de « généreuses ».

Les syndiqués menacaient déjà de déclencher une grève générale illimitée pendant la période des fêtes, cruciale pour la société d'État. Selon des chiffres du quotidien La Presse, la SAQ réalise des ventes nettes de plus de 800 millions de dollars, soit 40 % de son chiffre d'affaires, durant les mois de novembre et décembre.

Lucien Bouchard négocie

Le 10 novembre, la Société des alcools avait choisi l'ancien premier ministre du Québec Lucien Bouchard, aujourd'hui avocat-conseil au cabinet Davies Ward Philips & Vineberg, comme négociateur en son nom.

M. Bouchard a toutefois été hospitalisé pour une péritonite, dans la nuit de mercredi à jeudi. Son état n'inspirait aucune inquiétude vendredi et il prévoit être de retour à la table de négociation, lundi prochain.

Le président du syndicat de la SAQ a exprimé sa sympathie pour l'état de santé de M. Bouchard, mais a affirmé que la grève était devenue « inévitable ».

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.