•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des sculptures de neige pour le premier Festival Blizz’Art de Port-Cartier

Une personne sculpte une visage en neige géant avec une scie mécanique.

Une des activités marquantes du nouveau festival Blizz'Art est le concours de sculptures sur glace. Visionnez le reportage de Charles-Étienne Drouin.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Le redoux des derniers jours n’a pas gâché la fête au tout premier Festival Blizz’Art de Port-Cartier, qui a eu lieu sur l’île McCormick vendredi et samedi.

Plusieurs activités pour toute la famille ont été proposées, en plus de spectacles de musique.

Cependant, ce qui a attiré l’attention de plusieurs festivaliers, c’est le concours de sculptures de neige.

Les équipes participantes ont eu comme canevas un bloc de neige de quatre pieds cubes.

On a fait une espèce de tirelire en forme de cochon et on a intégré le thème de l’amour avec des yeux en forme de cœur, raconte un des participants au concours de sculptures de neige, Vincent Gagné.

Vincent Gagné utilise un outil pour travailler sur sa sculpture de neige.

Vincent Gagné, participant au concours de sculptures de neige au Festival Blizz-Art de Port-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

De plus petits blocs de neige de trois pieds cubes ont aussi été sculptés par des festivaliers qui ne participaient pas au concours. Ces blocs ont été prisés notamment par les jeunes familles.

Une championne du monde à Port-Cartier

Des artistes de renom se sont aussi joints à la fête, dont Fanny Fay Tremblay Girard, qui a récemment remporté le World Snow Sculpting Championship, une compétition internationale de sculptures sur neige qui a lieu à Stillwater, au Minnesota.

La sculpture réalisée par cette artiste à Port-Cartier s’intitule La nature des rêves.

C’est une espèce de créature mythique qui représente la naïveté et l'innocence de l’enfance. Au-dessus de la souche, les branches et les étoiles représentent les rêves, explique Fanny Fay Tremblay Girard.

Des participants sculptent des formes diverses dans des blocs de neige. Une participante est juchée sur un échafaudage pour travailler sur le sommet d'une tête géante en neige.

L'artiste Fanny Fay Tremblay Girard a participé au concours de sculptures sur neige au Festival Blizz-Art de Port-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Alors que le festival vient de se conclure, les organisateurs pensent déjà à l'an prochain et aux améliorations qu'ils pourront apporter.

On a pris des notes concernant le montage des chapiteaux et la gestion des bénévoles. On a aussi beaucoup de choses à apprendre, lance le responsable des finances du Festival Blizz’Art, Gabriel Picotin.

La Ville de Port-Cartier veut faire des installations permanentes pour faciliter les festivals hivernaux. Le site de l’île McCormick est parfait pour [notre festival].

Une citation de Gabriel Picotin, responsable des finances du Festival Blizz’Art
Gabriel Picotin.

Gabriel Picotin, responsable des finances du Festival Blizz’Art à Port-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Plus de 500 personnes ont participé au festival, selon les organisateurs.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Côte-Nord

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Côte-Nord.