•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Démolition imminente du 780, côte d’Abraham, à Québec

Un bâtiment de garages placardé et clôturé en hiver

Le bâtiment et le stationnement seront démolis pour faire place à un projet de la Ville de Québec.

Photo : Radio-Canada / Amelie Auger

Abandonné depuis des années, le bâtiment situé au 780, côte d'Abraham, sera démoli ce printemps. Acquis par la Ville de Québec en même temps que l'îlot Saint-Vincent-de-Paul, le site devrait servir à un projet à vocation sociale et communautaire.

Un appel d'offres a été publié vendredi par la Ville de Québec pour la démolition complète du bâtiment et du stationnement. Selon le document, les travaux devront être réalisés au plus tard le 3 mai prochain.

Le terrain, aujourd'hui clôturé et désaffecté, a été acquis par l'administration municipale en décembre 2022 après une longue saga judiciaire avec le promoteur Jacques Robitaille. Celui-ci a reçu 12,5 millions de dollars pour l'îlot Saint-Vincent-de-Paul et pour le 780, côte d'Abraham au terme du processus d'expropriation lancé en 2017 par l'ex-maire Régis Labeaume.

Un terrain abandonné et clôturé l'hiver.

L'Îlot Saint-Vincent-de-Paul est situé à l'entrée du centre-ville, à la hauteur des bretelles de l'autoroute Dufferin-Montmorency.

Photo : Radio-Canada / Amelie Auger

Logements sociaux?

Les deux terrains font actuellement l'objet d'une consultation populaire par la Ville de Québec. La Ville est en réflexion sur la requalification de l’îlot Saint-Vincent-de-Paul et cette réflexion inclut une démarche de participation citoyenne. La dernière étape franchie a été l’atelier d’échanges et de cocréation en octobre dernier, signale la Ville.

L'administration du maire Bruno Marchand a déjà évoqué la possibilité de construire des logements sociaux sur ces terrains avantageusement situés au centre-ville. La possibilité d'y aménager un jardin communautaire a aussi été suggérée. Outre la Ville de Québec, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste fait pression depuis de nombreuses années afin de redonner ces terrains à la communauté.

La prochaine étape du processus consultatif de la Ville sera un atelier d'échanges sur les concepts d'aménagement, ajoute-t-on, mais la date n'a pas encore été arrêtée.

La façade de l'église Saint-Vincent-de-Paul, dans la côte d'Abraham, a été démolie en février 2010.

La façade de l'église Saint-Vincent-de-Paul, dans la côte d'Abraham, a été démolie en février 2010. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Martin Labbé

Long historique

Jacques Robitaille avait fait l'acquisition du terrain en 1998. Un projet de construction d'un hôtel, de commerces et de logements était alors dans les cartons du promoteur. Aucun bâtiment n'a cependant vu le jour.

La Ville de Québec a tenté de sévir pour pousser M. Robitaille à lotir le terrain. Le dossier s'est finalement retrouvé en Cour suprême, où il a été rejeté six ans plus tard. Entre-temps, la façade de l'église a été démolie, à l'hiver 2010.

Après des années de discussions entre la Ville et le promoteur, l'administration Labeaume avait décidé de lancer une démarche d'expropriation, laquelle a abouti au bout de cinq ans.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Québec

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Québec.