•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arnaques : les Canadiens ont perdu 554 M$ en 2023, selon le Centre antifraude du Canada

Des mains sur un clavier d'ordinateur.

L'« arnaque à l'amour », aussi connu sous le nom de « stratagème de rencontre », a coûté 50,3 millions de dollars aux Canadiens, selon le Centre antifraude du Canada. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik/CBC

L’année dernière, des fraudeurs ont réussi à subtiliser 210 millions de dollars aux Ontariens, un chiffre qui dépasse le demi-milliard de dollars à l’échelle nationale.

C'est ce qu'a affirmé Jeff Horncastle, agent de sensibilisation à la clientèle et agent de communication au Centre antifraude du Canada, en entrevue téléphonique, jeudi.

Celui-ci a précisé qu'il s'agissait du nombre d'arnaques signalées. L’organisme estime que seulement 5 % à 10% des fraudes sont signalées.

Ces chiffres augmentent d’année en année : en 2021, cette somme était estimée à 386 millions de dollars perdus; en 2022, il s'agissait de 530 millions de dollars.

Le site web du Centre antifraude offre une liste des escroqueries les plus fréquentes. M. Horncastle explique qu'il y en a un large éventail : Ça peut être des fraudes sur des sites de rencontre, des fraudes à l’investissement, des fraudes liées à l’emploi ou au service. Chacune fonctionne d’une différente façon.

Or, il peut être très difficile de récupérer son argent, explique Steven Duguay, agent relationniste pour les médias au détachement à la Police provinciale de l'Ontario (PPO) dans le comté d'Essex.

La Saint-Valentin, période propice à l’arnaque

En cette période de Saint-Valentin, une arnaque en particulier peut être plus fréquente : le stratagème de rencontre. Le principe est simple, M. Jeff Horncastle : Les victimes sont en relation avec des fraudeurs et vont développer une relation [amoureuse] avec la personne.

Un fraudeur vous amène à entretenir une relation virtuelle en ligne avec lui dans le but de gagner votre confiance et votre affection, lit-on sur le site web du Centre antifraude (Nouvelle fenêtre).

La victime ne se doute pas qu’elle est en contact avec une personne malveillante, explique M. Horncastle.

Infolettre d’ICI Ontario

Abonnez-vous à l’infolettre d’ICI Ontario.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Ontario.

Après des mois, une somme d’argent va être demandée, ajoute-t-il. Il va y avoir des raisons pour justifier cette demande, par exemple une urgence dans la famille ou un compte de banque gelé. Les fraudeurs disent qu’ils vont rembourser la victime, mais en réalité l’argent n'est jamais rendu.

Une fois dupée, il est difficile pour la victime de retrouver son argent, explique M. Duguay, surtout si le fraudeur se trouve à l'extérieur du Canada. S'il est arrêté dans un autre pays, c’est très rare qu’il [doive revenir] au Canada pour faire face à des [accusations] criminelles, précise-t-il.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.