•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aux Communes, Greg Fergus présente ses excuses pour sa vidéo controversée

Greg Fergus, pris de profil.

Les conservateurs et le Bloc québécois demandent la démission de Greg Fergus, tandis que le NPD attend avant de se prononcer.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le président de la Chambre des communes, Greg Fergus, a présenté lundi des excuses lors de sa comparution pour avoir réalisé une vidéo présentée lors d'un congrès du Parti libéral de l'Ontario.

Convoqué devant le Comité de la procédure et des affaires de la Chambre pour s’expliquer sur cette vidéo partisane où il apparaît en habit de cérémonie, ce qui est contraire au règlement, M. Fergus a déclaré : Permettez-moi, tout d'abord, de m'excuser auprès de vous tous, de tous nos collègues de la Chambre et, en fait, de tous les Canadiens. Je suis désolé.

La vidéo de 105 secondes qui est au cœur de cette controverse montre le président dans son bureau de fonction, vêtu de sa robe de président, rendant hommage à John Fraser, le chef intérimaire sortant du Parti libéral de l’Ontario.

Or, au Canada, le président est censé limiter considérablement ses activités partisanes une fois qu'il revêt la robe noire. Un président de la Chambre ne peut, par exemple, assister aux réunions des groupes parlementaires. Il ne vote pas à la Chambre, sauf en cas d'égalité des voix, et ne participe pas aux débats.

Greg Fergus a raconté qu'un membre de la famille de son ami John Fraser lui a demandé d'envoyer un message vidéo pour commémorer son passage à un poste élevé au sein du Parti libéral de l’Ontario.

M. Fergus a affirmé qu'il pensait que la vidéo serait diffusée lors d'un événement privé et non partisan. Ce qui n’était pas le cas.

J'ai enregistré un message vidéo pour John Fraser, un ami de longue date. Malgré les assurances du contraire, il a été diffusé lors d'une réunion publique partisane […] Je n'aurais jamais dû l'enregistrer.

Une citation de Greg Fergus, président de la Chambre des communes

M. Fergus a déclaré qu'il avait enregistré le message entre deux réunions, expliquant pourquoi il portait sa robe de Président, et qu'il regrettait cette erreur de jugement.

Comme toute personne qui prend un nouveau poste, j'apprends sur le tas, a-t-il déclaré, admettant qu'il avait raté son coup.

Prêt à démissionner, s'il le faut

Assumant son erreur, il a juré qu’il ne commettra plus jamais une erreur du genre et qu’il avait mis en place des protocoles pour s’assurer qu’un tel impair ne se reproduise pas.

Greg Fergus a ajouté qu’il démissionnera de ses fonctions si la commission parlementaire l’exige.

Selon M. Fergus, le greffier de la Chambre des communes sera désormais consulté chaque fois qu'on lui demandera de s'exprimer lors d'un événement ou de transmettre un message vidéo.

Si les députés libéraux qui siègent au Comité ont été plutôt indulgents avec lui, les membres du comité issus de l’opposition se sont montrés beaucoup plus critiques.

Un homme souriant, debout, vêtu d'une toge, devant une bibliothèque et un sapin de Noël

Le président de la Chambre des communes, Greg Fergus, a enregistré cette vidéo pour rendre hommage à John Fraser, chef par intérim du Parti libéral de l'Ontario.

Photo : YouTube/Parti libéral de l'Ontario

La députée bloquiste Claude DeBellefeuille a notamment reproché au président de la Chambre de ne pas avoir demandé conseil avant de réaliser et d'envoyer la vidéo. Le jugement est quelque chose que l'on a ou que l'on n'a pas. Il ne s'apprend pas, a-t-elle déclaré.

Je ne sais pas comment vous pensez pouvoir regagner la confiance que vous avez perdue, a-t-elle ajouté.

Le député conservateur Andrew Scheer, qui a lui-même occupé le fauteuil de président de 2011 à 2015, a déclaré que les députés de la Chambre des communes avaient besoin d'un président capable de prendre des décisions sans les faire passer par des arbres décisionnels.

Nous devons être convaincus que cela vient d'un endroit non partisan et objectif, a-t-il expliqué.

Le fait que vous n'ayez pas vu cela suggère que vous êtes trop proche de la partisanerie. Vous êtes trop proche de ces acteurs partisans [pour voir] que, pour les membres d'autres partis, ce serait un problème.

Une citation de Andrew Sheer, député conservateur de Regina—Qu'Appelle

Greg Fergus a déclaré qu'en dépit de son faux pas embarrassant, il pensait pouvoir regagner la confiance de la Chambre avec beaucoup de travail sur une longue période.

Il a ajouté que si les députés décidaient de lui donner une chance, il ferait cet effort.

Je suis un serviteur de la Chambre des communes, donc si la Chambre décide qu'elle ne me fait plus confiance et que je ne peux pas regagner la confiance des membres du Parlement, je partirai, bien sûr, a conclu M. Fergus.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.