•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4900 foyers québécois n’avaient toujours pas de courant en soirée mardi

Un camion d'Hydro-Québec stationné et des employés au travail.

Des équipes d'Hydro-Québec s'affairaient à rétablir l'électricité à Saint-Lambert, en Montérégie, lundi matin.

Photo : Radio-Canada / Karine Bastien

La Presse canadienne

Plusieurs foyers québécois, principalement dans le sud de la province, sont toujours privés d'électricité, conséquence de la première tempête de l'année où la neige lourde sur les branches a entraîné un très grand nombre de petites pannes.

Vers 21 h mardi, Hydro-Québec indiquait que plus de 4900 clients étaient toujours privés d'électricité. La région la plus touchée était celle de l'Estrie, où plus de 2000 foyers étaient toujours plongés dans le noir. Elle était suivie par la Montérégie, où plus de 1500 clients n'avaient toujours pas d'électricité.

À Montréal, un peu plus de 450 clients étaient plongés dans le noir, de même que 195 clients au Centre-du-Québec.

Dans l'ensemble de la province, 122 pannes étaient toujours en cours en soirée mardi.

La première vraie tempête de neige ayant frappé le sud du Québec en cette fin d'année a finalement laissé plus de 30 centimètres dans certains secteurs entre dimanche et lundi, notamment sur l'île de Montréal, en Montérégie et en Estrie. Il s'agissait d'une neige mouillée et lourde accompagnée de vents.

Au plus fort des pannes, lundi matin, plus de 110 000 Québécois n'avaient pas d'électricité à leur résidence, principalement dans ces deux dernières régions.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.