•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme aux commandes dans la première bande-annonce de Grand Theft Auto VI

Le jeu vidéo, l’un des plus attendus de la décennie, sortira en 2025, au grand dam des joueurs et joueuses.

Un couple sur une voiture dans un décor tropical, dans un jeu vidéo.

La diffusion de la première bande-annonce du jeu « GTA VI » devait avoir lieu mardi, mais a été devancée à lundi soir en raison d'une fuite.

Photo : Rockstar Games

Radio-Canada

Les adeptes de jeux vidéo l'attendaient avec impatience : une première bande-annonce du prochain volet de Grand Theft Auto (GTA) a été diffusée plus tôt que prévu, lundi soir. Pour la toute première fois, un jeu de cette série met en scène un personnage principal féminin, Lucia.

Le jeu promet déjà son lot de courses-poursuites et de fêtes sur des yachts, ainsi qu'un... alligator en fuite.

La vidéo mise en ligne par Rockstar Games sur X (ex-Twitter) et sur YouTube montre un retour à Vice City, le décor inspiré de Miami du très populaire et controversé jeu d'action, dont le dernier épisode remonte à 2013.

Le studio Rockstar Games avait prévu de diffuser la bande-annonce mardi, mais a décidé d'anticiper sa publication en raison d'une fuite sur X. Le compte à l’origine de la brèche a rapidement été suspendu.

Un duo à la Bonnie et Clyde

Dans la bande-annonce, une gardienne de prison demande à une jeune femme en combinaison orange, celle que portent les personnes détenues aux États-Unis Lucia, tu sais pourquoi tu es ici?

Manque de chance, j'imagine, lui répond Lucia, qu'on retrouve ensuite debout dans une décapotable lancée sur l'autoroute, puis liasse de billets à la main, dans une autre voiture conduite par un homme. La seule façon pour nous de nous en sortir, c'est de rester ensemble, dit-elle à son compagnon.

La vidéo évoque ainsi un duo criminel à la Bonnie et Clyde, et confirme plusieurs rumeurs au sujet du nouvel épisode, dont celles du lieu et d'un personnage féminin central et jouable, une première pour GTA.

Cette vidéo avait été vue plus de 69 millions de fois sur YouTube environ 16 heures après sa mise en ligne. Des internautes parient qu'elle pourra battre le record du nombre de vues en 24 heures, soit plus de 100 millions pour le vidéoclip de Butter, de BTS, groupe vedette de la pop coréenne.

Une intrigue qui fait polémique

Selon la maison-mère de Rockstar Games, l'entreprise américaine Take-Two, l'ensemble de la série s'est vendue à 410 millions d'exemplaires dans le monde, dont 190 millions pour le plus récent opus, GTA V, sorti il y a 10 ans. Ce titre détient le record de ventes du secteur aux États-Unis, tant en volume qu'en valeur.

Son succès n'a toutefois pas été exempt de polémiques, notamment en raison de l'aspect sulfureux du jeu, dans lequel sont mis en scène des individus aux comportements délictueux et qui inciterait les joueurs et joueuses à reproduire les actes de leur personnage, des accusations rejetées par Take-Two.

La franchise a même été bannie ou restreinte dans plusieurs pays.

Lors des épisodes précédents, les joueurs et joueuses pouvaient incarner un membre de la mafia italienne à New York (ou Liberty City), suivre les traces du héros de Scarface Tony Montana à Miami (Vice City) ou se glisser dans la peau d'un ancien membre de gang à Los Angeles (Los Santos).

Au programme : vols de voiture, braquages, vente de drogue ou batailles de rue, sur fond de bande-son adaptée à l'époque et au style de la ville traversée.

Volontairement politiquement incorrect, GTA permet aux joueurs et joueuses de se comporter d'une manière qui causerait immédiatement des problèmes dans la vraie vie, voire qui ferait risquer la prison ou la mort, souligne l'analyste de Wedbush, Nick McKay.

Dans la vie de tous les jours, notre comportement est largement dicté par ce que la société nous autorise ou nous interdit de faire. Dans GTA, tout est possible quand on le veut et si cela a des conséquences, il suffit de relancer le jeu.

Une citation de Nick McKay, analyste de Wedbush

Au-delà de la question de la violence, la série a été fortement critiquée pour ses représentations misogynes des femmes et sa caricature des minorités, sans parler des mises en scène de torture.

Certes, GTA V a intégré des personnages transgenres non jouables, mais ce sont des travailleuses du sexe totalement caricaturales, notait Blair Durkee, directrice associée chargée du secteur du jeu vidéo de l'organisation GLAAD de défense des droits LGBTQ+, en amont de la sortie de la bande-annonce.

Nous souhaitons vraiment que GTA VI ait une approche plus inclusive, insistait-elle.

[Avoir une femme protagoniste est] une décision qui mérite d'être soulignée, que d'autres sociétés de jeux n'ont pas prise par le passé.

Une citation de Esther Wright, historienne des jeux à l'Université de Cardiff

La liberté d'action dans un univers toujours plus étendu est l'une des clés du succès de GTA.

Je peux suivre l'histoire scénarisée ou juste explorer le monde et semer le chaos pour m'amuser. Peu de choses sont impossibles, dit Nick McKay, analyste de Wedbush.

Cinq ans après la sortie de GTA V, Rockstar Games avait fait basculer l'univers de GTA en ligne, distillant de nouveaux contenus et conservant du même coup l'intérêt de son immense communauté.

Le jeu sortira sur la PlayStation 5, de Sony, et les consoles Xbox Series X et Series S, de Microsoft. Aucune version PC n'a été mentionnée.

La toile enflammée

La bande-annonce est devenue rapidement l'un des sujets les plus brûlants sur les réseaux sociaux. J'en ai eu la chair de poule, a commenté @sachinbhujel909 sur YouTube.

Des gens se sont moqués du sort des personnes derrière la fuite de la bande-annonce, et la façon dont le studio Rockstar – réputé pour être particulièrement secret – pourrait les punir, comme sur cette image partagée par @vidsthatgohard, qui montre une explosion dans une maison, avec cette légende : NOOOOON, ils ont eu la personne qui a fait fuiter [la bande-annonce] de GTA.

Plusieurs qui ont joué à GTA V pendant leur jeunesse se moquent de leur nouveau mode de vie de joueur et joueuse à l’âge adulte, avec des enfants.

D'autres personnes se sont moquées du temps qu'il faudra attendre pour jouer au jeu, en publiant des vidéos de gens adoptant un mode de vie plus sain pour survivre jusqu'en 2025.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.