•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La dinde risque de se faire plus rare sur la table du réveillon de Noël

Un repas de Noël.

Une dinde de cinq kilos coûte en moyenne 35 $ au pays, une augmentation de 3 % par rapport à 2022. (Photo d'archives)

Photo : iStock

Radio-Canada

La dinde risque de se faire plus rare sur les tables lors du repas du réveillon de Noël, en raison de la hausse du prix des plats d'accompagnement de ce repas traditionnel.

Sylvain Charlebois, directeur du laboratoire en science analytique en agroalimentaire de l’Université Dalhousie, rapporte que les épiciers sont de fins stratèges et trouvent le moyen de se reprendre ailleurs.

Si le prix de la dinde demeure relativement stable, on ne peut pas en dire autant de tout ce qui va l'accompagner sur la table, indique l’analyste.

Des dindes dans un comptoir réfrigéré.

La dinde se retrouve sur les tables des familles pendant les Fêtes.

Photo : Radio-Canada

Une dinde de cinq kilos coûte en moyenne 35 $ au pays, soit une augmentation de 3 % par rapport à 2022. Mais pour les carottes, on parle d’une hausse de 20 %.

On veut se gâter à Noël. On veut servir le repas parfait et la dinde demande d’acheter d’autres produits, comme des canneberges, des pommes de terre, des carottes et des épices. C’est là que les épiciers nous ramassent , explique Sylvain Charlebois.

Ne pas attendre pour acheter sa dinde

Selon ses calculs, un repas traditionnel de Noël avec de la dinde coûtera 105 $, soit entre 9,50 $ et 12,50 $ par portion. Cette facture pourrait inciter les familles à changer le menu pour des options moins dispendieuses, comme le poulet, le jambon ou le saumon.

Il faut faire attention et magasiner comme il faut. C’est important de se donner un choix, suggère-t-il.

Le meilleur moment pour acheter une dinde est maintenant. Il ne faut pas attendre le 23 décembre.

Une citation de Sylvain Charlebois, directeur du laboratoire en science analytique en agroalimentaire de l’Université Dalhousie
Une dinde au centre de la table

Un repas traditionnel de dinde peut coûter jusqu'à 12,50 $ par portion.

Photo : getty images/istockphoto

Comme conseil, il propose aux consommateurs de fouiller sur Internet ou de regarder les circulaires avant de se rendre à l’épicerie.

Avant de quitter la maison, c'est important de savoir combien on va payer, mentionne-t-il.

Le laboratoire en science analytique en agroalimentaire de l’Université Dalhousie publiera jeudi son rapport annuel sur l’industrie alimentaire. Sylvain Charlebois laisse entendre que les consommateurs obtiendront de bonnes nouvelles.

[L'année] 2024 sera moins difficile et on risque de voir les épiceries offrir plus de rabais, dit-il.

Avec les informations de l’émission Le Réveil Nouvelle-Écosse/Terre-Neuve-et-Labrador

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.