•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des propriétaires de Bolt pénalisés

Des propriétaires de Bolt qui attendent leur nouvelle batterie depuis presque deux ans n'auront pas automatiquement la batterie promise et ne seront pas dédommagés, alors que le fabricant a offert une compensation de 1400 $ américains aux États-Unis.

Christine Beaucaire, propriétaire d'une Bolt.

Christine Beaucaire, propriétaire d'une Bolt.

Photo : Radio-Canada / Martin Jolicoeur

Christine Beaucaire adore sa Bolt, achetée en octobre 2020.

Cette voiture-là est vraiment très, très performante et confortable.

Une citation de Christine Beaucaire

Au moment de l'achat, elle ne savait pas qu’il y avait un problème avec la batterie. Moins d’un an plus tard, à l’automne 2021, la Bolt fait l’objet d’un rappel mondial.

Toutes les batteries de tous les modèles doivent être remplacées. En raison d’un défaut de fabrication, elles présentent un risque d’incendie lorsqu’elles sont chargées au maximum de leur capacité ou très près de celui-ci.

Depuis, les propriétaires de Bolt doivent jongler avec d’importantes restrictions, dont la limitation de la charge de la batterie à 80 % de sa capacité.

J'ai acheté un véhicule qui devait faire autour de 410 à 420 kilomètres d'autonomie. Je me retrouvais avec un véhicule qui faisait à peu près 320 kilomètres d'autonomie. Et ça, c'est pendant l'été, souligne Christine Beaucaire. Quand il fait -20 °C, -25 °C, j'ai à peine 160 à 170 kilomètres d'autonomie. Ce n'est pas beaucoup.

Christine Beaucaire au volant de sa Bolt.

Christine Beaucaire au volant de sa Bolt.

Photo : Radio-Canada / Martin Jolicoeur

GM fait volte-face

Christine Beaucaire attend la batterie promise avec impatience. Mais en août dernier, après presque deux ans d’attente, elle apprend que son tour ne viendra pas.

Alors que le fabricant automobile a déjà remplacé la batterie des modèles 2017 à 2019 et même certains modèles 2020 à 2022, il installera plutôt un logiciel sur sa Bolt 2020.

Un logiciel qui limitera encore la charge à 80 % et qui, en plus, surveillera la batterie pendant 10 000 km. S’il détecte une anomalie, la batterie sera alors remplacée. Si aucune anomalie n’est détectée, elle pourra à nouveau être rechargée à 100 %.

Ce qui signifie, pour Christine Beaucaire et de nombreux autres propriétaires de Bolt 2020 à 2022, qu’elle devra rouler encore 10 000 km au volant d’une Bolt beaucoup moins performante.

Vous n'êtes pas équitables, il y a des voitures 2020, 2021 et même 2022 dont la batterie a été changée. Et là, vous ne changez pas la mienne! C'est juste frustrant.

Une citation de Christine Beaucaire

GM a refusé notre demande d’entrevue, se contentant de nous répondre que le rappel vise à remplacer les batteries défectueuses et que l’objectif est toujours le même.

Le rappel de General Motors pour les Chevrolet Bolt EV et EUV 2020-2022 visait à remplacer les modules de batterie défectueux, explique Natalie Nankil, General Motors Canada. GM continue de travailler avec les propriétaires de certains Chevrolet Bolt EV et EUV 2020-2022 couverts par ce rappel pour fournir un nouveau logiciel de diagnostic avancé qui détectera si la batterie est défectueuse et doit être remplacée.

Quant à savoir combien de propriétaires sont touchés par ce changement de cap, ou combien de Bolt 2020 ont déjà reçu une nouvelle batterie, GM reste muette.

Georges Iny, président de l’Association pour la protection des automobilistes (APA).

Georges Iny, président de l’Association pour la protection des automobilistes (APA).

Photo : Radio-Canada / Martin Jolicoeur

Pas de nouvelle garantie ni de dédommagement

GM avait pourtant présenté le rappel comme un avantage pour ses clients, insistant sur le fait qu’ils obtiendront des batteries neuves beaucoup plus performantes. GM soulignait également que les clients vont bénéficier d'une garantie de huit ans ou 160 000 kilomètres.

Or, les propriétaires de Bolt qui héritent aujourd’hui du logiciel au lieu de batteries neuves doivent tirer un trait sur cette nouvelle garantie.

Le président de l’Association pour la protection des automobilistes (APA), critique sévèrement GM.

C'est une injustice que GM fait envers ses clients, dénonce Georges Iny. Ils ont créé deux classes de clients : la première classe reçoit des batteries neuves et une garantie qui part à zéro sur les batteries, la deuxième reçoit un logiciel pour un autre six mois ou 10 000 kilomètres de restrictions [...] et on a retiré l'offre sur la garantie.

L’APA a demandé à GM de revenir sur sa décision et d'offrir une garantie bonifiée pour l'ensemble de ses clients, qu’ils aient reçu ou non une nouvelle batterie. Elle est restée lettre morte.

Ils ont brisé la confiance avec leurs clients [...] La gestion de GM dans le cas du rappel de la Bolt, et là, je parle de la gestion de ses communications, de sa relation avec les clients, est maladroite.

Une citation de Georges Iny, président de l’APA
Me Jacques Castonguay.

Me Jacques Castonguay.

Photo : Radio-Canada

Dédommager les propriétaires pénalisés

Me Jacques Castonguay a piloté de nombreux recours contre les fabricants automobiles. Il ne croit pas qu'on puisse forcer GM à revenir sur sa décision et remplacer les batteries. Selon lui, une demande d’injonction de la Cour en ce sens aurait bien peu de chances de réussir. Mais les clients ne sont pas sans recours pour autant. Ils pourraient intenter une poursuite contre GM aux petites créances ou encore une action collective.

Je ne peux pas vous forcer à remplacer la batterie, illustre Me Castonguay. Maintenant, vous avez choisi de réparer ça autrement, mais pour cette dame-là, ça représente une perte de valeur du véhicule et vous allez devoir la compenser. Parce qu’aussi, avec les nouvelles batteries, il y avait une prolongation de la garantie. Une prolongation de garantie quand je revends mon véhicule, c'est certain que ça lui donne de la valeur.

Aux États-Unis, GM a offert une compensation de 1400 $ US, soit l’équivalent d’environ 1900 $ CA, aux propriétaires de Bolt qui ne recevront pas de nouvelles batteries et qui feront installer le nouveau logiciel d’ici la fin décembre.

Au Canada, GM n’a offert aucune compensation.

Christine Beaucaire espère un jour être dédommagée, mais déjà, le fabricant américain semble avoir perdu une bonne cliente.

C'est dommage, j'ai été une bonne ambassadrice pour GM, pour la Bolt, souligne-t-elle. Les gens me demandent : Est-ce que tu vas racheter une Bolt? Probablement pas. Est-ce que tu vas te racheter un General Motors? Probablement pas. La façon dont ils m'ont traitée, c'est inacceptable.

Le reportage de la journaliste Annie Hudon-Friceau et du réalisateur Martin Jolicoeur sera présenté ce soir à 19 h 30 dans le cadre de l'émission La facture. »

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.