•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Jean-sur-Richelieu déclare l’état d’urgence en raison d’un bris d’aqueduc

Des personnes entourées de tuyaux travaillent près d'un aqueduc qui déverse de l'eau.

Un bris d’aqueduc majeur est survenu lundi à l’intersection des rues Saint-Jacques et Caldwell.

Photo : Ville-de-Saint-Jean-sur-Richelieu

Radio-Canada

La mairesse de Saint-Jean-sur-Richelieu, Andrée Bouchard, a déclaré l’état d’urgence local mercredi en raison d’un bris d’aqueduc qui prive d’eau potable la moitié de la population.

L'interruption de l'alimentation en eau sera maintenue au minimum jusqu’au 30 novembre [jeudi], a indiqué la Municipalité dans un communiqué de presse.

Actuellement, 26 000 adresses résidentielles, commerciales et industrielles seraient privées d’eau. Les secteurs de Saint-Luc et de L’Acadie ainsi qu'une partie de Saint-Jean sont touchés. On estime donc qu'environ 56 000 personnes sont privées d’eau.

La fermeture de 14 établissements scolaires a été annoncée pour les journées de jeudi et vendredi.

Réparation complexe

Un bris d’aqueduc majeur est survenu lundi à l’intersection des rues Saint-Jacques et Caldwell. La réparation nécessaire est considérée comme complexe et demande des pièces spécialisées, ce qui expliquerait les délais.

La Municipalité indique que l'état d'urgence local accordera des pouvoirs exceptionnels à la Ville afin [d'entre]prendre des actions immédiates de solution dans le cadre d’une situation complexe et évolutive.

La mairesse juge cette mesure nécessaire afin de donner les coudées franches à la Ville [...] pour trouver des solutions afin de rétablir la situation le plus tôt possible.

Andrée Bouchard appelle d’ailleurs les citoyens et les entreprises locales à faire preuve de solidarité.

N’utilisez pas le lave-vaisselle, prenez des douches courtes.

Une citation de Andrée Bouchard, mairesse de Saint-Jean-sur-Richelieu
La mairesse sourit.

La mairesse de Saint-Jean-sur-Richelieu, Andrée Bouchard (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Mylène Gagnon

La Municipalité en mode solution

Les services publics assurent par ailleurs qu'ils tentent de maintenir une alimentation continue en eau potable pour les centres scolaires, les CHSLD et les hôpitaux.

Mercredi vers midi, l'hôpital du Haut-Richelieu a commencé à avoir des problèmes d'approvisionnement en eau. Même si des camions-citernes ont été déployés pour fournir de l'eau, les quantités disponibles sont considérées comme étant insuffisantes par l'hôpital.

Il y aura des variations dans [les] services offerts par cet établissement, indique ainsi le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre dans un courriel envoyé à Radio-Canada.

Le CISSS incite par ailleurs la population à éviter l'urgence pour les problèmes de santé non urgents afin que les ressources demeurent disponibles pour les cas critiques.

Il est possible pour les citoyens de se procurer de l’eau gratuitement à deux points d’approvisionnement ouverts de 7 h à 22 h. Quatre litres d’eau potable par adresse par jour seront ainsi fournis au Terminus (à l'entrée de la rue Boucher) et au Carrefour Richelieu (à l'entrée de la rue Choquette).

En entrevue à l'émission Le 15-18, la mairesse Andrée Bouchard a admis que la fin de l'interruption de l'alimentaiton en eau le 30 novembre en début de soirée est un scénario optimiste mais qu'elle et son équipe sont présentement en mode solution et travaillent en partenariat avec la Sécurité publique et le CISSS de la Montérégie-Centre.

Elle invite les citoyens à suivre les derniers développements sur le site web et sur la page Facebook de la Municipalité.

Avec les informations d'Aimée Lemieux

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.