•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En pleine négociation, Eric Girard annule sa rencontre avec Gary Bettman à New York

Deux hommes en veston cravate sont assis à une table où se trouvent des micros.

Le président des Kings de Los Angeles, Luc Robitaille, et le ministre des Finances du Québec, Eric Girard. (Photo d'archives)

Photo : The Canadian Press / Jacques Boissinot

Eric Girard ne rencontrera finalement pas Gary Bettman à New York. Le ministre des Finances, qui devait être dans la Grosse Pomme pour participer à la conférence Bloomberg, a annulé son voyage afin de se concentrer sur les négociations gouvernementales avec les syndiqués du Front commun.

Ce dernier comptait profiter de son passage à New York, mercredi, pour s’entretenir avec M. Bettman, le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il avait lui-même confirmé cette visite au moment d’annoncer la venue des Kings de Los Angeles à Québec pour deux matchs présaisons, il y a deux semaines.

Bien qu’Eric Girard ait déjà rencontré Gary Bettman, son passage dans les bureaux de la LNH prenait une saveur particulière vu ses récents propos et ceux du premier ministre François Legault. Les deux hommes ont évoqué la possibilité que les Nordiques reviennent à Québec pour justifier la subvention de 5 à 7 millions de dollars accordée pour la venue des Kings dans la capitale.

Questionné à ce sujet à l’Assemblée nationale, mardi, le ministre Girard a annoncé l’annulation de son séjour au sud de la frontière. Je suis resté ici pour le cadre financier des négos, a-t-il justifié, disant vouloir assister sa collègue Sonia LeBel, présidente du Conseil du Trésor et responsable des négociations avec les employés du secteur public de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec (FTQ) et l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS).

Il faut dire que le départ de la présidente de la FTQ, Magali Picard, pour Dubaï, où elle devait participer à la COP 28, a soulevé de vives réactions, mardi matin. À peine arrivée, cette dernière a finalement décidé de rentrer au Québec immédiatement.

Dans les couloirs de l'Assemblée nationale, le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, avait cette remarque à faire au sujet d'Eric Girard. Peut-être qu’il devrait se concentrer sur son rôle de ministre des Finances et non sur son rôle de ministre de la Nostalgie, a lancé le député avant de quitter les journalistes.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Québec

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Québec.