•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éric Chacour, lauréat du prix Femina des lycéens

Portrait du romancier avec une barbe.

L'auteur Éric Chacour

Photo : Justine Latour

L’auteur québécois Éric Chacour a remporté mardi le prix Femina des lycéens pour son premier roman, Ce que je sais de toi, publié aux Éditions Alto. Dix livres étaient en lice pour ce prix littéraire français décerné par un jury d’adolescents et adolescentes.

C'est fou, je ne réalise toujours pas, a réagi Éric Chacour, en entrevue à Radio-Canada. Ce livre m'a fait vivre des émotions qui vont bien au-delà de ce que j'aurais pu imaginer.

Recevoir ce prix, qui est un prix de jeunes lecteurs, c'est très important pour moi. Ce sont vraiment les lecteurs et les lectrices qui ont fait l'histoire de ce roman depuis sa sortie, c'est eux qui, par le bouche-à-oreille, l'ont fait progresser.

Une citation de Éric Chacour

Environ 600 élèves de 20 lycées de France ont participé à ce huitième prix Femina des lycéens.

Je ne pensais vraiment pas que cette histoire, qui se déroule en grande partie dans l'Égypte de l'époque nassérienne aux années Moubarak et qui prend place dans la communauté levantine [qui regroupe les personnes chrétiennes en Égypte], pourrait devenir un livre populaire qui plairait à des jeunes, dit Éric Chacour.

Je me rends compte qu'il ne faut jamais sous-estimer la curiosité des lecteurs et lectrices, et leur capacité à aller au-delà de ce qu'ils ont l'habitude de lire, ajoute-t-il.

Échanger avec les jeunes

Après la sélection de son roman à ce prix, l'écrivain a rencontré ces dernières semaines, par visioconférence, des lycéens et des lycéennes. C'était de très bons moments, se rappelle-t-il.

Les élèves ont posé à Éric Chacour des questions différentes de celles que les journalistes ont l'habitude de lui adresser. Les jeunes ont notamment voulu savoir comment sa famille avait réagi à la parution de Ce que je sais de toi ou s'il portait déjà ce récit en lui quand il avait leur âge.

Ce sont des lecteurs exigeants, je le voyais à leurs questions, souligne Éric Chacour.

C'est un privilège de les prendre à l'âge où je vivais mes premières avec des romans et où j'ai affiné mes goûts.

Un roman sur le déraillement d'une vie

Né à Montréal de parents égyptiens, Éric Chacour a choisi de camper son roman dans l'Égypte des années 1980. Tarek, un jeune médecin, voit sa vie se désintégrer peu à peu, entre son exil au Québec et son histoire d’amour avec un homme.

La photo d'une personne assise sur un lit dans l'ombre. Au fond, on distingue une autre personne adossée au mur.

Le roman « Ce que je sais de toi », d’Éric Chacour

Photo : Alto

Salué par les critiques, Ce que je sais de toi a été retenu, cet automne, dans les sélections des prix Femina et Renaudot. Finalement, ce sont Neige Sinno, pour Triste tigre, et Ann Scott, pour Les insolents, qui ont été récompensées.

Ce que je sais de toi fait également partie des cinq finalistes pour le prix des Prix littéraire des collégien·ne·s, qui sera décerné en avril prochain. Plus de 800 collégiens et collégiennes du Québec participeront au choix du livre gagnant.

Avec les informations de Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l'émission Le 15-18

Avec les informations de Agence France-Presse

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Radio-Canada et moi

Une infolettre qui vous ressemble, remplie de découvertes et de sujets choisis selon vos champs d’intérêt.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Radio-Canada et moi.