•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moncton détaille une partie de son plan pour améliorer son réseau de transport actif

Des vélos attachés dehors à un support à vélos, en été.

Un support à vélos à Moncton. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Catherine Allard

Radio-Canada

La Ville de Moncton a identifié quelques-uns des projets qui seront faits l’année prochaine dans le cadre de son plan de transport actif.

On compte en particulier améliorer les déplacements entre le nouveau pont et le sentier Riverain en construisant un lien entre les deux, a indiqué le directeur de l’ingénierie à la Ville de Moncton, René Lagacé.

La plupart des projets seront des voies destinées à un usage partagé par les piétons et les cyclistes, plutôt que des pistes cyclables dans la rue qui seraient séparées de la circulation automobile par une bordure en béton ou des bollards flexibles en plastique.

Deux premières pistes cyclables protégées de la sorte ont été aménagées l’an dernier à Moncton.

Une piste cyclable séparée de la circulation automobile par des bollards flexibles en plastique.

Cette piste cyclable sur la promenade Killam, à Moncton, est séparée de la circulation automobile par des bollards flexibles en plastique.

Photo : Radio-Canada / Pierre Fournier

Le plan de transport actif adopté par le conseil municipal en 2022 stipule que les chemins à usage partagés bâtis à la place des trottoirs doivent faire au moins 3 mètres de largeur.

Parmi les voies qui doivent être construites en 2024 :

  • le côté ouest de la route Horsman, de la rue Ryan à la route Berry Mills
  • le côté ouest de la rue Grand Trunk, du boulevard Millennium au sentier Northwest
  • le côté ouest de la route Milner, de la promenade Brookside à la rue Main

Isabelle LeBlanc, porte-parole de la Ville, dit qu’il pourrait y en avoir d’autres, mais que les plans n’ont pas encore été finalisés.

Le budget total pour ces projets en 2024 est de 1 million de dollars.

Lors des discussions sur le budget, le conseiller municipal Charles Léger a remis en question la justesse de certains des travaux. Dans quelques cas, il croit que la Ville a raté de belles occasions en refaisant simplement un trottoir là où une voie partagée par les piétons et les vélos aurait fait l’affaire.

Charles Léger croit qu’il est particulièrement important d’améliorer la connectivité du réseau de déplacement actif là où il y a des écoles.

D’après le reportage de Shane Magee, CBC

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.