•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les quilles, un sport de prédilection pour les personnes handicapées de la Côte-Nord

Tommy Landry tiens une boule de quille dans ses mains.

Tommy Landry vit avec un trouble du spectre de l’autisme.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Radio-Canada

Vivre avec un handicap n’est pas synonyme de frein pour de nombreux sportifs nord-côtiers. Parmi eux, on compte Tommy Landry, un passionné de quilles qui vit avec le spectre de l'autisme.

Il y a quelques semaines, plus de 160 personnes participaient au Tournoi annuel de quilles de l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de la Côte-Nord. Tommy Landry est sorti grand vainqueur de ce tournoi. Parmi tous les participants, c’est lui qui a obtenu le meilleur résultat, soit 173 points.

Je ne m’attendais pas à devenir le joueur numéro un de la région. C’est toute une surprise, mentionne le joueur de quilles.

Des quilles tombent au moment où elles sont atteintes par une boule.

Plus de 160 personnes ont participé au Tournoi annuel de quilles de l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de la Côte-Nord, fin octobre. (Photos d'archives)

Photo : iStock

Malgré les difficultés reliées à son trouble du spectre de l’autisme, sa maladie ne l’a pas empêché de briller aux quilles à Sept-Îles.

J’essaye de me concentrer en tout temps durant les parties. Je sais qu’il y a du bruit autour de moi, mais j’essaye de ne pas être trop distrait et de mettre l’accent là où il faut, souligne Tommy Landry.

Pour célébrer la victoire de ce joueur de 39 ans lors du tournoi régional, l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de la Côte-Nord lui a remis une boule de quilles personnalisée jeudi soir.

Tommy Landry ne ferme d'ailleurs pas la porte à l’idée de s’inscrire un jour dans une ligue professionnelle de quilles.

Les quilles, un sport idéal

Selon la directrice de l'organisme Autisme Côte-Nord, Audrey Lefebvre, les quilles sont une très bonne activité pour les personnes qui vivent avec un trouble du spectre de l’autisme.

Audrey Lefebvre sourit dans les locaux de l'organisme Autisme Côte-Nord.

Audrey Lefebvre est la directrice de l'organisme Autisme Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

C’est une activité solitaire, donc, en partant, c’est beaucoup plus facile pour nos personnes autistes parce que tu joues la majorité du temps tout seul, explique Mme Lefebvre.

Elle admet toutefois que pour certaines personnes, les lumières et les divers bruits peuvent causer problème. Audrey Lefebvre propose donc aux personnes souffrant de sensibilités sensorielles de faire l'essai d’un casque antibruit, qui se présente comme de petites coquilles.

La secrétaire-trésorière de l’Association septilienne des loisirs, des sports et de la culture pour personnes vivant avec un handicap ajoute que l’utilisation d'un casque de ce genre est déjà chose courante dans le salon de quilles de la ville.

Avec les informations de Charles-Étienne Drouin

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Côte-Nord

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Côte-Nord.