•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau refuge d’urgence pour sans-abri à Prince Albert manque de travailleurs

Des couvertures, des oreillers et des serviettes sur des lits dans un refuge.

L’ouverture du refuge de 45 places est prévue le 1er novembre, selon le gouvernement de la Saskatchewan. (Photo d'archives)

Photo : CBC / Holly Caruk

Le gouvernement de la Saskatchewan a annoncé, mardi, la création d’un nouveau refuge d’urgence ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 à Prince Albert. Toutefois, l'organisme responsable de l'établissement affirme qu'il manque de travailleurs pour atteindre cette cible.

L’organisme YWCA de Prince Albert est chargé du nouveau refuge d’urgence Stepping Stones, à Exhibition Grounds.

L’ouverture du refuge de 45 places est prévue le 1er novembre, mais il n’y a des travailleurs que pour un quart de 12 heures, selon le directeur du programme de développement du YWCA, Rob Dunlop.

Ce dernier soutient que le refuge ne sera donc pas en mesure d'être ouvert 24 heures sur 24 durant les premières semaines après son ouverture.

C’est difficile de travailler avec les communautés marginalisées. La main-d'œuvre est insuffisante et les quarts de travail de 12 heures ne sont pas très attrayants, explique-t-il.

Le YWCA a obtenu un soutien de 830 000 $ de la province pour la création du nouveau refuge, selon un communiqué publié par le gouvernement de la Saskatchewan mardi.

Rob Dunlop dit que ce montant sert aussi au recrutement et à la formation de travailleurs, mais que les candidats sont difficiles à trouver.

Le directeur du programme de développement du YWCA explique que le travail implique la prise en charge des dossiers, l'accueil des personnes, la préparation des repas et l’enseignement de certaines compétences permettant aux personnes d'être autonomes, comme la lessive.

La responsabilité de chacun

En date du 25 mars 2022, il y avait 120 personnes sans-abri à Prince Albert, dont 57 sans accès à un refuge, selon le dernier comptage effectué par la River Bank Development Corporation.

Les données ne sont pas encore compilées pour 2023, mais le YWCA de Prince Albert estime que le chiffre a augmenté, notamment en raison de la hausse des prix des logements.

À l’approche de l’hiver, le directeur du programme de développement du YWCA de Prince Albert, Rob Dunlop, s'inquiète. Il souligne que la crise du sans-abrisme n’est pas seulement le problème des personnes sans logement, mais la responsabilité de chacun.

C’est important que tout le monde travaille ensemble pour passer à travers cette crise. Ce que nous voyons dans la rue, il ne faut pas le voir comme un problème. Il faut avoir de la compassion, aider à résoudre le problème et se débarrasser de l’idée que ce n’est pas notre problème, explique Rob Dunlop.

Outre le refuge d'urgence de Prince Albert, le gouvernement espère créer 155 places de logements de soutien d’ici deux ans, dont 120 places en refuge d’urgence.

L’objectif de ce type de refuge est d’offrir un accès en tout temps, trois repas par jour et des services pour aider les personnes grâce à des services financiers et d’aide au logement.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Saskatchewan

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Saskatchewan.